En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Nous sommes un groupe de citoyens qui a décidé, au printemps 2008, de dire « NON » au Centre de Rétention Administrative (CRA), implanté à Cornebarrieu en bordure des pistes de l'aéroport international de Toulouse-Blagnac et où se côtoient en toute quiétude, hommes d'affaires et touristes détendus.

Comment rester silencieux à côté d'un centre d'enfermement de personnes innocentes ?

Comment rester silencieux quand on entend les cris des familles séparées ?

Comment ne rien faire ou ne rien dire quand on comprend la politique répressive contre l'immigration ?

Tandis que les différents gouvernements fixent des objectifs de reconduite à la frontière et renforcent les prérogatives de la Police Aux Frontières (PAF) et de l'agence Frontex, des citoyens blagnacais et des environs, sans moyens mais pas sans énergie, se mobilisent autour de la question des « sans papiers ».

Nous avons décidé de dire, d'informer, de parler partout où cela est possible sur les lois en vigueur et la politique de persécution des étrangers privés de papiers ainsi que sur l'existence même de ce CRA. Nous voulons témoigner de l'arrestation et de l'enfermement iniques des personnes privées de papiers et de leurs procès devant les tribunaux.

Pour que nos concitoyens sachent ce qui se passe derrière les murs du C.R.A. de Cornebarrieu et avec d'autres partenaires engagés sur cette même cause, nous parlerons et nous nous exprimerons publiquement tant que nous ne pourrons pas sereinement être fiers d'appartenir à un pays, qui a fait des droits de l'homme l'une de ses principales fondations démocratiques.

Il faut également que nos élus locaux se positionnent sur ce lieu de la honte, situé au cœur d'une zone industrielle des plus florissantes d'Europe, à portée d'une ville connue partout pour sa culture cosmopolite et marquée à jamais par l'immigration espagnole récente : ils seront interpellés directement et régulièrement.

Notre groupe est maintenant constitué en association, il n'est conduit ni par une stratégie ni un planning prédéfinis : l'actualité des « sans-papiers », du CRA de Cornebarrieu, des événements locaux ou des rencontres internationales sont autant d'opportunités pour l'action d'information, qui est notre principale raison d'être. Mais notre cercle s'agrandit tous les jours et il compte maintenant de nombreux membres actifs et des sympathisants à sa périphérie. Nous invitons tous les citoyens, révoltés par l'existence de cette « prison » à nous rejoindre pour partager notre expérience et développer des initiatives citoyennes sous toutes les formes possibles.

Ce que nous savons, nous ne pouvons le taire car le temps des persécutions est revenu.
Vous souhaitez vous joindre à nous et élargir notre cercle, n'hésitez pas à
nous contacter

Formation CESEDA

Le Cercle des voisins a proposé deux sessions de formation sur la nouvelle loi CESEDA animées par Maître Benjamin Francos (ADE) les samedi 19 novembre et 10 décembre.
Nous vous proposons ici les vidéos et bandes sonores réalisés lors des séances.

Archive

Powered by mod LCA