En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Fermez les Centres de Rétention !

Face à la crise sanitaire, l’enfermement administratif des personnes étrangères doit immédiatement cesser

Les Cercle des Voisins du Centre de Rétention de Cornebarrieu a lancé cette pétition adressée à Emmanuel Macron (Président de la République française.)

 

Lire la lettre au Président      Signer la pétition

 

Au cours des neufs premiers mois de l'année, 533 581 personnes ont réussi à parvenir en Europe par la mer, selon l'Organisation internationale des migrations (OIM).

Mais 2887 sont mortes noyées.

En apprenant périodiquement que les marines espagnoles, italiennes ou grecques ont pris en charge des migrants, on aime se rassurer en se disant que les Etats font ce qui est nécessaire pour porter secours en mer. Depuis un an, ce n'est malheureusement plus le cas.

Le 3 ocobre 2013, un naufrage près de Lampedusa île proche de la Sicile a fait 366 morts provoqué une profonde émotion, et les autorités italiennes ont déclenché une opération destinée à la fois à secourir les immigrants naufragés et à dissuader les passeurs. C'était l'opération Mare Nostrum. Son objectif : surveiller vingt-quatre heures sur vingt-quatre les eaux italiennes avec les moyens d'observation et de sauvetage nécessaires pour venir en aide à toute embarcation en difficulté. Les moyens militaires déployés pour l'opération ont été considérables. Plus de 100 000 personnes ont été repêchées par les marins italiens, mais l'Union Européenne a souhaité mettre fin à cette opération.

Le 27 août 2014, la suite est prise par l'agence pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures de l'Union Européenne: Frontex (frontières extérieures). Son programme, au budget beaucoup plus limité, est centré sur une mission de garde frontières: patrouiller dans les eaux territoriales italiennes, sans mandat ni équipement pour procéder à des opérations de recherche et sauvetage en haute mer.

Aujourd'hui, il n'y a plus de dispositif de recherche et de secours en haute mer. En 2015, 2608 personnes sont mortes entre la Tunisie, la Libye et l'Italie. C'est précisément dans cette zone qu'il est nécessaire qu'un bateau intervienne. C'est le projet commun de SOS Méditerranée et Médecins du Monde. Le bateau existe. Il reste à l'acheter. Le projet est très avancé. A ce jour 230 333 € ont récoltés via le site de financement participatif Ulule (qui a renoncé a prélevé sa commission habituelle de 8%). En allant sur le site de SOS Méditerranée vous trouverez les informations qui vous manquent et les moyens de contribuer au succès de cette opération.

http://sosmediterranee.org/?lang=fr

Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

petition2 Macron
«La santé est un droit universel. Signez pour que tout le monde puisse se protéger et être soigné du Coronavirus.»

M. Macron, votre gouvernement doit être la première barrière au coronavirus

Archive

Powered by mod LCA