En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Encore un père menacé d'expulsion, le démembrement des familles, ça suffit !

M. Emmanuel Omoyemi OLADIPO, père de famille nigérian, résidant à Evreux dans l'Eure avec sa famille.  Il est actuellement en rétention dans la prison pour étrangers du Mesnil Amelot. Un vol est prévu pour M. OLADIPO le 11 juillet 2009 à 11h10 en  direction du Nigeria.

Emmanuel OlADIPO et sa compagne, ivoirienne en situation régulière, ont déjà vécu ensemble en Afrique et se sont retrouvés à Evreux où ils  résident avec  leurs 2 enfants : Aimée Sylla, 5 ans, française car issue d'une première union, scolarisée à Evreux, et qui est élevée la majeure partie du temps par M. Emmanuel Omoyemi OLADIPO, et Emmanuella Oladipo-Sylla  (2 ans 1/2), leur fille.
Mme Sylla, sa compagne,  avec qui il vit à Evreux,  est actuellement enceinte de 8 mois, une naissance  prévue pour le début août, grossesse à haut risque, attestée par le gynécologue  du CHU d 'Evreux, M Chabouli.   Dans cette situation, la présence du père de famille au foyer est indispensable pour l'ensemble de la famille .

Emmanuel Omoyemi OLADIPO  est  depuis 3 ans et demi en France, il  possède des diplômes et travaille partiellement  comme coiffeur professionnel.
Sa présence aux côtes de sa compagne et de sa famille s'impose tant sur le plan médical, sanitaire et humanitaire ainsi que sur celui du maintien de l'équilibre familial.

Chaque expulsion  génère des situations humaines dramatiques.  Celle d'un parent  déclenche pour chacun des membres concernés des traumatismes que l'on mesure difficilement, et presque toujours la perte totale des ressources. Elle est  visiblement conçue comme le moyen d'acculer le reste de la famille au départ sous prétexte de « maintien de l'unité familiale ».   Des dizaines de familles (bien plus sans doute) en font les frais, et  le ministère d'Eric Besson, informé dans plusieurs cas, a persisté dans  sa volonté de briser les familles.  

 C'est ici que la famille  d'Emmanuel OLADIPO s'est reconstituée, c'est ici qu'elle doit être préservée. Le retour d'un père expulsé prend parfois des années.   Souvent, c'est impossible. Emmanuel Omoyemi OLADIPO  doit être libéré,  rendu à sa famille et régularisé.

 

Préfecture  de Seine et Marne :
Place de la Préfecture 77010 MELUN CEDEX
tel : 01 64 71 77 77
tel Sce DRLP4 Expulsions, Reconduites, Asile... : 01 64 71 78 77 / 01 64 78 58 17
fax : 01 64 37 10 35
www.seine-et-marne.pref.gouv.fr
Préfet : Michel GUILLOT
mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. >  





 

Ministre de l'immigration

Fax ministère : 01 77 72 61 30 et 01 77 72 62 00  Standard 01 77 72 61 00

Secrétaire général Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Secrétaire général : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

fax :  01 77 72 61 30 et 01 77 72 62 00 

Ministre Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Matignon  :

http://www.premier-ministre.gouv.fr/acteurs/premier_ministre/ecrire

 

Elysée fax : 01 47 42 24 65

http://www.elysee.fr/ecrire/index.html

Maxime Tandonnet (conseiller immigration) Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Pour demander la régularisation d'Emmanuel Omoyemi OLADIPO 

 

PRÉFECTURE  de l'Eure

Tél. : 02 32 78 27 27
Télécopie : 02 32 38 24 15
www.eure.pref.gouv.fr

LE PRÉFET : Fabienne BUCCIO

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Secrétaire Général : Thierry SUQUET

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

fax du cabinet : 02 32 78 27 31

 

Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA