En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Source : La Depêche - 28/7/2018

Pour Nakachia, la jeune Ivoirienne détenue depuis le 20 juin au centre de rétention administrative de Cornebarrieu la menace d'embarquer contre son gré pour Abidjan n'a jamais été aussi vive. Dans son jugement rendu hier soir, le tribunal administratif de Toulouse a considéré que le nouvel acte de naissance, validé par le consul de Côte d'Ivoire, et qui attestait que la jeune femme était bien âgée de 14 ans ne suffisait pas pour invalider sa première décision du 26 juin. Ce premier jugement confirmait la validité de l'obligation à quitter le territoire (OQTF) prononcée à l'encontre de Nakachia par le préfet des Pyrénées Orientales. Pour argumenter sa décision, la juge a donné suite à l'argumentation développée par l'avocat de la préfecture des Pyrénées Orientales. A l'audience, ce dernier avait souligné les contradictions relevées dans les déclarations de la jeune femme qui avait dans un premier temps présenté des documents d'état civil falsifiés. Les conclusions des analyses osseuses selon lesquelles l'âge de Nakachia se situait dans une fourchette comprise entre 19 et 23 ans n'ont en revanche pas été déterminantes dans la prise de décision du tribunal.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Formation CESEDA

Le Cercle des voisins a proposé deux sessions de formation sur la nouvelle loi CESEDA animées par Maître Benjamin Francos (ADE) les samedi 19 novembre et 10 décembre 2016.
Nous vous proposons ici les vidéos et bandes sonores réalisés lors des séances.

Archive

Powered by mod LCA