En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Suite à la répartition en huit lots des CRA  et à leur attribution à six associations chargées de permettre l'exercice de leurs droits aux étrangers mis en rétention, la Cimade communique : « Les décisions d'attributions du marché public relatif à la défense des droits des étrangers placés en centre de rétention administratif confirment la volonté du ministère de l'Immigration de mener à son terme l'entreprise de démantèlement de cette mission associative unique en Europe.

Le choix du recours à l'appel d'offres, à la mise en concurrence de prestataires de service pour assurer une mission de défense des droits de l'Homme n'est pas neutre : au-delà de l'affaiblissement de la qualité de l'aide juridique apportée aux étrangers, de la disparition d'une vision et d'une analyse globale de la situation des centres de rétention administrative, les associations attributaires vont se trouver dans une complète dépendance vis-à-vis des pouvoirs publics.

Le bon accomplissement de cette mission de défense des droits génère nécessairement une position de tension constante voire d'opposition avec l'Administration qui met en œuvre les expulsions. Dans le cadre d'un renouvellement de ces marchés publics tous les ans, l'Administration privilégiera naturellement ceux qui font le moins obstacle à la réalisation de ses quotas d'expulsion.

Les décisions d'attributions rendues publiques vendredi 10 avril sont un premier exemple de cette logique à l'œuvre. Ainsi les résultats font apparaître que La Cimade est l'association qui recueille toujours la note la plus faible pour le critère de la « compréhension des enjeux ». Sans doute qu'après 25 ans de défense des étrangers en rétention, La Cimade n'a pas la même appréciation des « enjeux » de cette mission.

Dans un contexte européen marqué par une politique de plus en plus répressive à l'égard des étrangers, et alors que le Président de la République vient de demander au ministre de l'Immigration de transposer au plus vite la « directive de la honte » dans la législation nationale, la France semble s'engager dans un mouvement tendant à réduire les obstacles à la politique d'expulsion systématique : diminution des garanties juridiques par une volonté de « simplifier » le contentieux de la reconduite à la frontière, affaiblissement du rôle de contre-poids des ONG, signature d'accords de réadmission avec les pays d'origine ou de transit.

La Cimade est déterminée à poursuivre son action avec ses partenaires en France, en Europe comme dans les pays du Sud, pour défendre et construire une vision des mouvements de population qui sache respecter d'abord les droits et la dignité des personnes migrantes. »

Il est intéressant de mettre ce communiqué en contrepoint avec la déclaration d'Eric Besson : « J'attache une grande importance au respect des droits fondamentaux des étrangers, quelle que soit leur situation administrative au regard du droit du séjour. Les étrangers en situation irrégulière, pour la plupart victimes des filières de l'immigration clandestine, doivent être traités avec dignité. Cette mission d'accompagnement des étrangers en situation irrégulière maintenus en rétention dans l'exercice de leurs droits, financée par l'Etat, honore notre pays. Avec un délai maximum de rétention de 32 jours, parmi les plus faibles en Europe, un taux d'occupation des centres de rétention administrative inférieur à 66%, la mise à disposition de services de soins et d'hébergement d'urgence et le soutien financier aux associations humanitaires qui viennent en aide à ceux qui sont en détresse, la France démontre sa capacité à conjuguer en permanence fermeté et humanité. »

Il n'est plus possible d'ajouter des commentaires à cet article

Formation CESEDA

Le Cercle des voisins a proposé deux sessions de formation sur la nouvelle loi CESEDA animées par Maître Benjamin Francos (ADE) les samedi 19 novembre et 10 décembre 2016.
Nous vous proposons ici les vidéos et bandes sonores réalisés lors des séances.

Archive

Powered by mod LCA