En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Publié le 23/04/2009 15:09 | LaDepeche.fr

Les écoles mobilisées pour sauver la scolarité des enfants sans papiers.

 

RESF a manifesté mercredi devant la préfecture. Le réseau appelle à manifester le 1er mai pour soutenir les militants verbalisés pour avoir soutenu père de famille algérien expulsé.

Quelque 200 manifestants se sont rassemblés, ce mercredi à 17 h 30, devant les grilles de la préfecture de région pour tenter d'attirer l'attention des pouvoirs publics sur la situation dramatique des familles sans papiers. Cette première manifestation de l'année organisée par le Réseau Éducation sans Frontière (RESF), a montré la détermination des enseignants et des parents d'élèves de Haute-Garonne à s'opposer aux mesures d'expulsion qui frappent les parents de leurs élèves et les copains de classe de leurs enfants. Une volonté inscrite dans les pétitions rassemblant 9 500 signatures signées dans une dizaine d'établissements scolaires toulousains, qui ont été remises à la chef de cabinet du préfet. A Toulouse, RESF suit régulièrement 90 familles d'enfants scolarisés vivants continuellement dans la peur de voir leurs parents interpellés par la police. Au cours des derniers mois le Réseau a, par ailleurs, été confronté à une dizaine de cas d'élèves devenus majeurs et dont la scolarité risque d'être interrompue à tout moment par l'administration.

Il n'est plus possible d'ajouter des commentaires à cet article

rencontre Karine Parrot 3 juin 2019 banniereKarine PARROT
«Carte blanche, l'État contre les étrangers»

Le 3 juin 2019 le Cercle des Voisins a invité Karine PARROT à l'occasion de la parution de son livre «Carte blanche, l'État contre les étrangers».
Nous vous proposons ici les vidéos et bandes sonores réalisés lors des séances.

Archive

Powered by mod LCA