En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Un Mauritanien sans-papier, Yaro S., venu samedi retirer de l'argent de son compte à Boulogne (Hauts-de-Seine), a été dénoncé à la police par le guichetier et se trouve actuellement en rétention au Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne) où il risque l'expulsion, a indiqué jeudi la Cimade, confirmant une information du Parisien.
 
Yaro S., né en 1968 en Mauritanie, en France depuis 2002 et aide-cuisinier dans un restaurant, était allé samedi à l'agence de la Société générale de Boulogne pour retirer de l'argent de son compte. A la demande du guichetier, il a présenté comme pièce d'identité une carte de séjour, celle-là même, a précisé la Cimade, avec laquelle il avait ouvert son compte en 2005. Lorsque le guichetier s'est aperçu qu'il s'agissait d'un faux, il a appelé la police et fait fermer les portes de la banque devant les tentatives de Yaro de sortir au plus vite de l'établissement.
 
Des précédents
 
Le ressortissant mauritanien, qui venait de déposer un dossier de régularisation par le travail, a été placé dès samedi au centre de rétention du Mesnil-Amelot. Selon la représentante de la Cimade dans ce centre de rétention administrative (CRA), Yaro est passé devant le juge des libertés et de la détention (JLD) le 5 octobre mais son avocat "n'ayant pas fait valoir l'irrégularité des conditions de son interpellation", il n'a pas pu faire appel. Maintenu pour quinze jours en rétention, Yaro devait être présenté jeudi au consulat de Mauritanie pour y obtenir un laissez-passer en vue de son expulsion. La Cimade a demandé l'annulation de la reconduite à la frontière auprès du Tribunal administratif de Melun, le seul habilité à trancher sur le fond. Yaro devrait être présenté lundi prochain devant cette cour.
 
Interrogée par l'AFP, la direction de la Société Générale a rappelé que "tout chargé d'accueil est tenu de s'assurer que le demandeur est bien le titulaire du compte, avant de procéder à une opération de retrait", mais n'a pas fait de commentaire sur le fait que le compte de Yaro était ouvert depuis 2005.
 
Selon la Cimade, une affaire analogue avait eu lieu cet été à une agence du Crédit Lyonnais à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Le sans-papier, placé lui aussi en rétention au Mesnil-Amelot, avait été libéré par le JLD qui avait reconnu "le côté déloyal de l'interpellation".








 

 

Il n'est plus possible d'ajouter des commentaires à cet article

Formation CESEDA

Le Cercle des voisins a proposé deux sessions de formation sur la nouvelle loi CESEDA animées par Maître Benjamin Francos (ADE) les samedi 19 novembre et 10 décembre 2016.
Nous vous proposons ici les vidéos et bandes sonores réalisés lors des séances.

Archive

Powered by mod LCA