En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Source : La Cimade - 25/4/2019

Un mois avant les élections européennes de 2019, La Cimade publie un nouveau rapport d’observation sur les conséquences du règlement Dublin sur les demandeurs et demandeuses d’asile en France.

Basée sur le décryptage des législations et des politiques migratoires françaises et européennes, cette publication est aussi construite à partir des observations de terrain menées dans les permanences juridiques de La Cimade et dans les centres de rétention administrative. Le travail de suivi et de veille sur les divers dispositifs d’hébergement et de contrôle alimente également notre réflexion.

L’idée phare de ce rapport est d’illustrer l’absurdité et le caractère répressif du règlement Dublin, notamment dans son application par la France. En suivant le parcours d’une personne dublinée, il donne à voir les difficultés auxquelles elles sont confrontées de leur arrivée en Europe et en France jusqu’à leur expulsion ou leur l’accès à la procédure d’asile.

L’analyse de La Cimade met en lumière un triple paradoxe :

  • Le système Dublin mine la solidarité européenne ;
  • Il affaiblit les droits de personnes en besoin de protection ;
  • Il n’est pas efficace (au sens des autorités et des taux d’expulsion) puisque la balance des « transferts » de personnes entre États est sensiblement équilibrée.

Le but non avoué du règlement Dublin ne serait-il pas simplement de dissuader les personnes exilées d’entrer en Europe, en faisant de leur parcours une véritable course d’obstacles et en les précarisant ?

Cette publication est enrichie par des témoignages et plusieurs infographies :

  • Le parcours d’une personne dublinée ;
  • Une carte des transferts entrants et sortants entre la France et les 12 principaux pays concernés ;
  • Une typologie des différents dispositifs d’hébergement de personnes dublinées sous contrôle ;
  • L’exemple des conséquences de la régionalisation en Bourgogne-Franche-Comté sur les temps de transports et les contraintes liées aux convocations au pôle régional Dublin ;
  • Les chiffres des familles dublinées enfermées en rétention.

La Cimade demande à l’Union européenne et aux États membres, plus particulièrement le gouvernement français, d’en finir avec cette logique qui dissuade et exclut des personnes en quête de protection. Elle appelle les candidates et les candidats au Parlement européen à s’engager en faveur de la suppression du règlement Dublin, et à porter une politique d’asile et d’accueil ambitieuse.

 

 

 

Dublin : la machine infernale de l’asile européen from La Cimade on Vimeo.


ISBN 978-2-900595-53-4
Format 21 x 29,7 cm
Pages 64
PDF 3,8 Mo
€ 5,00 disponible ici

 

Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA