En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Communiqué de la CGT
Le 7 octobre, notre camarade Kamel SEFTA s’est présenté au bureau des étrangers pour
obtenir un duplicata de son récépissé qu’il avait perdu. Ce récépissé lui avait été délivré au
titre de la demande de régularisation par le travail, déposé avec la CGT. Il avait été renouvelé
pour 3 mois en attente de la carte de séjour d’un an.
Au lieu de recevoir le duplicata, il a été victime d’un véritable traquenard, d’une rafle. Invité à
monter dans le bureau de la responsable du service, il est accueilli par 4 policiers et placé en
garde à vue puis au Centre de rétention d’où il a été expulsé vers l’Algérie manu militari.
Le motif invoqué est une procédure de 2006 qui est en appel et en attente de jugement. Il est
donc déclaré coupable avant d’avoir été jugé et frappé par anticipation de la double peine de
l’expulsion alors que les faits reprochés n’ont rien à voir avec sa demande de régularisation en
2008-2009.
Il n’est pas tolérable que des personnes soient arrêtées alors qu’elles viennent faire des
démarches à la préfecture : il s’agit là de procédés qui déshonorent leurs auteurs et qui nous
rappellent les heures les plus sombres de notre pays. La CGT élève la plus vive protestation
contre ces agissements et exige la libération immédiate de Kamel pour qu’il puisse reprendre
son travail et sa vie privée.


















Il n'est plus possible d'ajouter des commentaires à cet article

Formation CESEDA

Le Cercle des voisins a proposé deux sessions de formation sur la nouvelle loi CESEDA animées par Maître Benjamin Francos (ADE) les samedi 19 novembre et 10 décembre.
Nous vous proposons ici les vidéos et bandes sonores réalisés lors des séances.

Archive

Powered by mod LCA