En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Source : La Cimade - 28/6/2019

La préfecture de l’Hérault a procédé dans la nuit du 27 au 28 juin à l’enfermement en rétention à Toulouse de quatre familles avec 4 enfants âgés de 14 mois, 5 ans, 14 ans et 16 ans.

Ces personnes de nationalité géorgienne sont visées par une expulsion expéditive sans possibilité de défendre leurs droits. D’autres familles avec enfants également géorgiennes sont en train d’être conduites à l’aéroport de Toulouse Blagnac par les forces de police depuis la Gironde. Cette opération concertée constitue une expulsion collective.

Cette opération d’enfermement de familles d’une ampleur inédite est organisée quelques jours seulement après la déclaration du ministre de l’intérieur Christophe Castaner assurant à l’Assemblée nationale que l’enfermement des enfants ne devait avoir lieu qu’en dernier recours.

Des enfants auront passé une nuit traumatisante en rétention.

« Rien ne saurait justifier l’enfermement d’enfants en rétention. Au lieu de respecter l’intérêt supérieur de ces enfants en mettant un terme à cette pratique, les autorités font une accélération sans précédent. Un changement de cap immédiat doit être initié au plus haut sommet de l’État » a commenté David Rohi, responsable national rétention de La Cimade.

Pour rappel, le gouvernement a procédé en 2018 à l’enfermement de 1 429 enfants sur le territoire français, en vue d’une expulsion.
La députée Bénédicte Taurine est actuellement présente au CRA de Toulouse.

La Cimade rappelle également que la pratique des expulsions collectives, dites des charters, est prohibée en vertu du protocole 4 à la Convention européenne des droits de l’homme. Par exemple, la CEDH a condamné la Russie en 2014 pour une expulsion collective de personnes géorgiennes.

Enfin, La Cimade et 21 autres associations viennent de publier une lettre ouverte à Christophe Castaner sur la situation dramatique dans les CRA, et les nombreuses lignes rouges franchies. Depuis 3 jours, près de 13000 citoyennes et citoyens ont envoyé cette lettre au ministre sur lacimade.org.

Signez la pétition Alertez Monsieur Castaner sur la situation dans les centres de rétention

Signez la pétition Plus jamais d’enfants placés en rétention !

Auteur: Service communication

 

 


Ajouter un Commentaire


rencontre Karine Parrot 3 juin 2019 banniereKarine PARROT
«Carte blanche, l'État contre les étrangers»

Le 3 juin 2019 le Cercle des Voisins a invité Karine PARROT à l'occasion de la parution de son livre «Carte blanche, l'État contre les étrangers».
Nous vous proposons ici les vidéos et bandes sonores réalisés lors des séances.

Archive

Powered by mod LCA