En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Source : Le Parisien avec AFP - 20/8/2019

L’homme avait vu un médecin d’intégrer le centre, et aucune incompatibilité de santé avec la rétention n'avait été constatée, selon la préfecture.

Un Roumain d'une vingtaine d'années est décédé lundi soir au centre de rétention administrative (CRA) de Vincennes, où il venait d'être placé, selon une source proche de l'enquête.

« Il était arrivé samedi, il n'y a pas de violences déclarées, ni avec les gardiens, ni avec des co-retenus », a souligné cette source. C'est l'un d'eux, qui partageait sa chambre, qui a donné l'alerte après avoir retrouvé la victime inanimée dans son lit. Son décès a été constaté à 19h00 par le Samu.

Selon le témoignage du co-retenu, le jeune homme « ne dormait pas depuis deux jours et avait pris des médicaments », qui ont été saisis sur place, a précisé la préfecture de police.

Une enquête pour rechercher les causes de la mort

« L'homme avait vu un médecin avant d'intégrer le CRA et aucune incompatibilité de santé avec la rétention n'avait été constatée », a ajouté la préfecture.

Une enquête pour recherche des causes de la mort a été ouverte et confiée au commissariat du XIIe arrondissement de Paris, dont dépend le centre. Selon une source judiciaire, « les premiers éléments d'enquête, notamment médico-légaux, conduisent à écarter l'intervention d'un tiers ».

Quelque 220 personnes sont retenues au CRA de Vincennes d'une capacité de 239 places selon l'Assfam (Association service social familial migrants), présente dans ce centre où sont placés des migrants qui font l'objet d'une procédure d'expulsion.

 

 

Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA