En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.


 

Prison pour étrangers de Vincennes. Jeudi 31 décembre 2009, 22h.

 

"il y a eu deux tentatives de suicides aujourd'hui. Une cet après-midi, un gars qui a des problèmes psy, il a avalé une vis. Il est allé à l'hôpital. Ils lui on donné des gouttes pour le calmer. Il est revenu au centre. L'autre, c'était il y a 1h30, un mineur. Il était dans sa chambre, il a tenté de se pendre avec une écharpe qu'il a accroché au détecteur de fumée. Heureusement, il y a un gars qui est passé devant à ce moment-là, il l'a vu et il l'a sauvé. Ensuite, il a appelé la police. Les flics, ils l'ont amené comme un chien, ils étaient à quatre sur lui. Ils ont même pas appelé les pompiers. On ne sait pas où ils l'ont amené, il est pas à l'infirmerie. Je l'ai vu passé vers le chalet des visites. Les flics disaient : "il fait le malin pour sortir". C'est n'importe quoi ! On a demandé à parler au responsable mais il y a rien qui se passe. De toutes façons, ici, ils nous traitent comme des chiens. Les flics sont racistes. On a aucun droit. On est entre leurs mains. Il faut faire quelque chose d'autre. Il faut alerter les médias. J'ai dit aux policiers : "dehors ils vont savoir qu'il y a eu deux tentatives de suicide". Hier, il y en avait déjà eu une, les pompiers ont amené le type à l'hôpital. A l'infirmerie ici, ils donnent n'importe quoi, des médicaments bizarres après les gens deviennent bizarres. Je ne sais pas si c'est un ordre. "

 

 

Il n'est plus possible d'ajouter des commentaires à cet article

IMPORTANT

L'inscription au bulletin hebdomadaire fonctionne à nouveau.
Pour vous inscrire, cliquez sur le bouton "Inscription au Bulletin" en haut à droite des pages.
Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour la gêne occasionnée.

Archive

Powered by mod LCA