En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

CIMADE | 05 février 2010


Depuis le 12 octobre 2009, la mobilisation des travailleurs sans papiers en grève ne faiblit pas comme l'a démontrée, le 28 janvier dernier, la marche des travailleuses sans papiers. Contraintes d'occuper des emplois non déclarés dans les secteurs de la restauration, du nettoyage ou des services à la personne, elles sont exclues de la circulaire de régularisation par le travail du 24 novembre 2009 qui ne tient pas compte du travail au noir.

L'occupation des piquets de grève continue aussi, principalement en Ile de France. Cependant, la justice ordonne très règulièrement de nombreuses évacuations. Or ces décisions judiciaires, jusqu'ici toujours respectées par le mouvement, empêchent les grévistes d'exercer leur droit constitutionnel de grève. La majorité des travailleurs sans papiers en grève, sont en effet isolés ou intérimaires et ils n'ont pas d'autres lieux pour se mobiliser. Sans compter qu' occuper de nouveaux locaux demande à chaque fois plus d'énergie et de volonté.

Suite à la décision de justice du 2 février d'évacuer le local du FAF-SAB ( Fonds d'Assurance Formation des salariés de l'Artisanat du BTP, 8 rue du Regard, Paris 6ème) les grévistes et les onze organisations qui les soutiennent depuis le début du mouvement (CGT, CFDT, FSU, UNSA, Solidaires, Ligue des Droits de l’Homme, Cimade, Autremonde, Femmes Egalité, RESF, Droits Devant !!) ont donc décidé cette fois-ci dene pas procéder à l'évacuation.

Occupé depuis le 15 décembre 2009 le local du FAF-SAB représente un lieu important de cette mobilisation inédite, le BTP constituant le principal secteur d'activité des travailleurs sans papiers. C'est aussi dans ce lieu qu'avait été partagée, début janvier, la galette solidaire avec diffférentes personnalités du monde du spectacle et du sport venues apporter leur soutien au mouvement. Grâce à ce soutien d'élus, d'artistes, d'intellectuels et de militants, l'évacuation du FAF-SAB n'a pas encore eu lieu.






Parce qu'il est grand temps de poursuivre le dialogue en incluant le patronat, les travailleurs sans papiers en grève et les onze organisations qui les soutiennent appellent à manifester de Montparnasse jusqu'au siège du Medef ce samedi 13 février à 14h30.


Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA