En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

 

Zoubida est une femme algérienne de cinquante deux ans. Elle vit à Alger où elle élève trois de ses enfants.

Au mois de septembre 2009, sa fille aînée qui est mariée avec un Français et vit en Suisse, accouche d’une petite fille. Zoubida obtient un visa de trois mois pour aller visiter sa petite fille. Quelques semaines après qu’elle ait accouché, la fille de Zoubida se retrouve subitement totalement paralysée et clouée sur un lit d’hôpital suite à un grave traumatisme au niveau de la colonne vertébrale. Son mari est artisan plombier et ne peut pas arrêter de travailler pour s’occuper de leur fille à plein temps. Zoubida se retrouve donc contrainte de prolonger de quelques mois sa présence aux cotés du couple pour s’occuper du bébé. L’état de santé de sa fille s’améliore et elle prend un billet de retour par bus pour rentrer auprès de son mari et de ses autres enfants qui l’attendent à Alger.

Arrivés à la frontière franco/espagnole les passagers du bus sont contrôlés et les fonctionnaires de la PAF interpellent Zoubida car son visa est dépassé. Elle est en possession d’un billet jusqu'à Alger et de tous ses bagages et il n’y a aucun doute sur ses intentions de retour. Les passagers du bus ainsi que le chauffeur sont scandalisés par cette interpellation et le disent aux fonctionnaires. Il faut dire que Fatima est une personne très attachante et qu’elle a raconté sa mésaventure concernant sa fille aux autres passagers.

Fatima sera donc placée en garde à vue puis transférée à Cornebarrieu et devra attendre 6 jours en rétention avant qu’un billet d’avion ne soit réservé et payé par l’administration avant de retrouver sa famille à Alger. Cette aventure aura fortement marqué cette mère de famille qui n’avait jamais de toute sa vie été privée de liberté. Le coût humain et financier est énorme mais en ce début d’année il ne faut pas prendre de retard si l’on veut coller aux objectifs chiffrés du ministère !

La Cimade - Cornebarrieu

 

 

 

 

.

Il n'est plus possible d'ajouter des commentaires à cet article

rencontre Karine Parrot 3 juin 2019 banniereKarine PARROT
«Carte blanche, l'État contre les étrangers»

Le 3 juin 2019 le Cercle des Voisins a invité Karine PARROT à l'occasion de la parution de son livre «Carte blanche, l'État contre les étrangers».
Nous vous proposons ici les vidéos et bandes sonores réalisés lors des séances.

Archive

Powered by mod LCA