En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Fermez les Centres de Rétention !

Face à la crise sanitaire, l’enfermement administratif des personnes étrangères doit immédiatement cesser

Les Cercle des Voisins du Centre de Rétention de Cornebarrieu a lancé cette pétition adressée à Emmanuel Macron (Président de la République française.)

 

Lire la lettre au Président      Signer la pétition

 

Source : La cimade - Région Sud-Ouest - 20/07/2020

Trois mères de familles sont enfermées au CRA de Cornebarrieu. La première a été placée le 31 mai, la deuxième le 5 juillet et la troisième le 15 juillet. Cette dernière a été libérée du centre samedi par le juge des libertés mais reste assignée à résidence, elle risque donc toujours l’expulsion.

Mme R. a été interpelée à Marseille et enfermée au CRA de Cornebarieu le 31 mai alors que son enfant de 1 an est né en France et vit toujours à Marseille. Mme S. se trouve derrière les barbelés du CRA depuis le 5 juillet, loin de ses trois enfants de 15, 3 et 2 ans qui vivent à Nice.

Mme B. est mère de deux enfants de 5 ans et 18 mois. Interpelée en Ardèche, elle a été amenée au CRA le 15 juillet. Assignée à résidence par le juge des libertés le 17 juillet, elle est sortie du CRA.

Ces trois femmes risquent à tout moment d’être expulsées du territoire français, sans aucune considération pour leur vie de famille.

Ce sont donc aujourd’hui six enfants, qui, du jour au lendemain, risquent de ne plus revoir leurs mamans.

Aucune politique ne peut justifier de telles pratiques. Derrière les actes administratifs pris par les préfectures qui veulent expulser ces mères de familles (Préfectures de l’Ardèche, des Alpes-Maritimes et de l’Isère), ce sont des drames humains qui se nouent à l’abri des regards. Qui pourra expliquer à ces enfants qu’ils ne reverront peut-être pas leur mère car elles n’ont pas le bon papier au bon moment ? Au-delà des aspects réglementaires et de procédures, qui peut justifier qu’un enfant puisse subir de tels traitements par l’administration ?

La Cimade demande la libération immédiate de ces mères de famille et l’abrogation des mesures d’éloignement.

Nous condamnons ces pratiques et les législations permettant d’en arriver en de telles aberrations.


Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

Collectif 20 juin

Journée mondiale des réfugiés 20 juin 2020 " contre les murs "

Journée mondiale des réfugiés 20 juin 2020 " la traversée du désert "

Depuis 4 ans, chaque année à Toulouse le "collectif 20 juin Toulouse" organise la Journée Mondiale des Réfugié·e·s.
Du fait de l’épidémie de COVID-19 et des restrictions sanitaires, le collectif a dû annuler, à contre cœur, les deux belles journées événements qu'il avait préparées pour cette édition 2020...
Il était malgré tout important pour nous de faire quelque chose. C'est pourquoi nous avons décidé de vous faire vivre ce temps dédié aux réfugié·e·s de façon virtuelle !

Archive

Powered by mod LCA