En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Solidarite avec Mimmo Lucano

Source : Le courrier de l'Atlas - Charly Celinain - 28/08/2020

Des places d’hébergement pérennisées, une enveloppe supplémentaire accordée, le gouvernement annonce des actions à destination des sans-abris.

Pérennisation

Ce ne sont pas moins de 14 000 places d’hébergement, à destination des sans-abris, qui seront pérennisées, annonçait Emmanuelle Wargon, ministre du Logement.

Lors d’une conférence de presse (27 août), cette dernière précisait que 7 000 places seraient pérennisées d’ici la fin de l’année, et 7 000 autres en 2021. Ainsi le gouvernement se félicite de pouvoir garder toutes ces places ouvertes pour le « plan hiver ».

Avec la fin de l’état d’urgence, le 10 juillet dernier, et donc la fin de la trêve hivernale, nombre d’associations craignaient la fermeture de ces 14 000 places.

« On était à 186 000 places au 11 mai, on est encore à 180 000 places aujourd’hui (…) Les places qu’on a fermées, c’est parce qu’on avait trouvé une solution [de relogement, ndlr] » indiquait hier, Emmanuelle Wargon.

A la rue ?

Si le nombre de places en centres hébergement a été maintenu, certaines associations s’inquiètent des nombreuses personnes qui pourraient grossir le nombre des sans-abris. Avec la fin de la trêve hivernale, les personnes soumises à des procédures d’expulsion se retrouvent exposées.

La Fondation Abbé Pierre redoutait que de nombreuses familles soient touchées. Malgré les instructions du ministère du Logement, enjoignant les préfets à ne pas procéder à l’expulsion des ménages sans solution de relogement.

C’est pourquoi cette dernière demandait, début juillet, un prolongement exceptionnel de la trêve hivernale jusqu’au 31 octobre. Nouvelle prolongation exclue par le gouvernement.

Enveloppe

Emmanuelle Wargon annonçait, lors de sa conférence de presse hier, le déblocage d’une enveloppe de 10 millions d’euros supplémentaires sur deux ans. Pour « intensifier l’amélioration de la qualité d’humanisation des centres d’hébergement ».

Parmi les améliorations envisagées, le remplacement des habituels dortoirs par des chambres individuelles. Le but étant de rendre plus sûrs ces centres où des faits de violences peuvent dissuader les sans-abris de venir y trouver refuge.

 

 

 

 

 

Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA