En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

 

23/12/2010 | LaDepeche.fr

 

Toulouse/C'est un Noël sans leur père que vont passer les enfants d'Ali Laradji (4 et 6 ans). Cet ancien membre de la police Algérienne avait fui son pays suite à de graves menaces pesant sur sa vie - deux assassinats auraient été perpétrés dans son entourage. En 2005, il entre sur le sol Français et fait une demande d'asile politique - qui va lui être refusée. En 2007, il finit par obtenir un titre de séjour qui lui permet de trouver du travail. Arrivé à échéance, son titre n'est pas renouvelé. Il refuse alors d'embarquer dans un charter pour l'Algérie et est condamné à 2 mois de prison et interdit d'entrée dans l'espace Schengen pendant deux ans, une décision dont il fait appel. Son histoire recueille de nombreux soutiens, dont celui de Jean-Paul Pla et Gérard Bapt mais aussi beaucoup de citoyens. Libérable hier matin, et malgré les négociations engagées entre la préfecture et son comité de soutien, il a été immédiatement reconduit, apparemment sédaté. La préfecture n'a pour le moment pas répondu à nos sollicitations.

RomainPomian-Bonnemaison

 

 

Il n'est plus possible d'ajouter des commentaires à cet article

IMPORTANT

L'inscription au bulletin hebdomadaire fonctionne à nouveau.
Pour vous inscrire, cliquez sur le bouton "Inscription au Bulletin" en haut à droite des pages.
Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour la gêne occasionnée.

Archive

Powered by mod LCA