En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

 

23/12/2010 | LaDepeche.fr

 

Toulouse/C'est un Noël sans leur père que vont passer les enfants d'Ali Laradji (4 et 6 ans). Cet ancien membre de la police Algérienne avait fui son pays suite à de graves menaces pesant sur sa vie - deux assassinats auraient été perpétrés dans son entourage. En 2005, il entre sur le sol Français et fait une demande d'asile politique - qui va lui être refusée. En 2007, il finit par obtenir un titre de séjour qui lui permet de trouver du travail. Arrivé à échéance, son titre n'est pas renouvelé. Il refuse alors d'embarquer dans un charter pour l'Algérie et est condamné à 2 mois de prison et interdit d'entrée dans l'espace Schengen pendant deux ans, une décision dont il fait appel. Son histoire recueille de nombreux soutiens, dont celui de Jean-Paul Pla et Gérard Bapt mais aussi beaucoup de citoyens. Libérable hier matin, et malgré les négociations engagées entre la préfecture et son comité de soutien, il a été immédiatement reconduit, apparemment sédaté. La préfecture n'a pour le moment pas répondu à nos sollicitations.

RomainPomian-Bonnemaison

 

 

Il n'est plus possible d'ajouter des commentaires à cet article

rencontre Karine Parrot 3 juin 2019 banniereKarine PARROT
«Carte blanche, l'État contre les étrangers»

Le 3 juin 2019 le Cercle des Voisins a invité Karine PARROT à l'occasion de la parution de son livre «Carte blanche, l'État contre les étrangers».
Nous vous proposons ici les vidéos et bandes sonores réalisés lors des séances.

Archive

Powered by mod LCA