En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Solidarite avec Mimmo Lucano

Source : Actu - Arnaud Héroult - 3/07/2020

Le député européen (EELV) Damien Carême est venu à Ouistreham (Calvados) vendredi 3 juillet rencontrer les réfugiés et les associations qui les soutiennent.

En début d’après-midi vendredi 3 juillet 2020, Damien Carême était à Ouistreham près de Caen (Calvados). L’ancien maire de Grande-Synthe (Nord) de 2001 à 2019, est député européen Europe Écologie les Verts depuis mai 2019. Militant de l’accueil des réfugiés, il est venu constater la situation, dans ce port de Normandie qui est une des portes d’entrée vers le Royaume-Uni.

Pourquoi venir à Ouistreham ?
Je vais partout en France où l’on rencontre ce genre de situation difficile. Que ce soit un centre de rétention, un squat ou ici à Ouistreham un camp sauvage d’exilés. C’est important de garder cette dimension de terrain et de pragmatisme.

« Plus dur depuis la fin du confinement »

Vous être déjà venu en janvier 2018 à Ouistreham, est-ce que la situation évolue ?
Cela ne bouge pas beaucoup et selon les retours des bénévoles et des associations, c’est même plus dur depuis la fin du déconfinement. Il y a un harcèlement policier pour dissuader les réfugiés de rester sur place. C’est une stratégie que l’on retrouve partout en France.

Actuellement 70 Soudanais à Ouistreham
D’après les bénévoles des associations qui aident et soutiennent les migrants à Ouistreham, ils seraient environ 70 Soudanais, du Nord Darfour, à stationner, arrivés pour une grande partie avant le confinement.

Ce qui se passe à Ouistreham se retrouve partout ?
Oui et ce n’est pas normal. On en a un fait des points de cristallisation. Et qu’on ne me parle pas d’appel d’air si on créait un centre d’accueil sur place.

Lire aussi : 150 personnes dans les rues de Ouistreham pour soutenir les migrants

« L’accueil des réfugiés en Europe est intolérable »

À Ouistreham ou ailleurs, que faut-il faire à votre avis ?
La solution c’est d’accueillir des êtres humains, dans le respect du droit au logement, à la santé et à la famille. La situation de l’accueil des réfugiés en Europe est intolérable et en France on ne montre pas l’exemple.

Pour la quatrième fois en un mois, la Cour européenne des droits de l’homme vient de condamner la France pour des conditions d’existence inhumaines de demandeurs d’asile.

Migrants a Ouistreham

Ce qui se passe à Ouistreham ou dans d’autres communes, c’est du ressort du maire, qui ici, ne veut pas créer un centre d’accueil par exemple ?

Non, c’est un problème de l’État. Mais est-ce que le maire peut accepter cette situation ? La réponse est non aussi. Un maire doit prendre des mesures pour éviter les maladies, créer des points d’eau.

Lire aussi : A Ouistreham, il y a 5 fois moins de migrants qu’il y a un an : pourquoi ?

 

 

 

Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA