En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Fermez les Centres de Rétention !

Face à la crise sanitaire, l’enfermement administratif des personnes étrangères doit immédiatement cesser

Les Cercle des Voisins du Centre de Rétention de Cornebarrieu a lancé cette pétition adressée à Emmanuel Macron (Président de la République française.)

 

Lire la lettre au Président      Signer la pétition

 

Source : InfoMigrants - La rédaction - 5/11/2020

L’agence européenne de contrôle des frontières va entamer une nouvelle mission dans l’archipel espagnol des Canaries pour y aider les policiers locaux à identifier et enregistrer les personnes migrantes arrivées en grand nombre ces derniers mois.

Face à l’explosion du nombre d’arrivées de personnes migrantes que connaît depuis plusieurs mois l’archipel espagnol des Canaries, des agents de Frontex vont être envoyés sur place pour aider la police locale à "identifier et enregistrer les migrants", a indiqué mercredi 4 novembre l’agence de contrôle européenne des frontières sur Twitter.

 

Il ne s’agira pas de la première mission de l’agence aux Canaries, rappelle le site d’information local Canarias ahoras. Frontex avait été envoyé en renfort déjà en 2006 alors que cette région d’Espagne située au sud-ouest du Maroc, dans l’océan Atlantique, connaissait une vague d’arrivées.

Baptisée Hera, cette opération avait pris la forme d’un déploiement de ressources maritimes et aériennes destinées à surveiller les côtes africaines. Des systèmes satellitaires avaient aussi été utilisés pour surveiller l’immensité de l’Atlantique.

>> À (re)lire : Augmentation des arrivées aux Canaries : "Sécuriser les côtes ne résout pas le problème, les passeurs s'adaptent"

"Cet équipement n'avait pas été fourni par Frontex, mais par les pays membres de l'Union européenne. L'agence leur avait ensuite remboursé les frais de déploiement, tant pour les gardes-frontières que pour le transport, le carburant et la maintenance de l'équipement”, précise Canarias ahoras.

L’opération impliquant sept pays européens avait coûté 3,5 millions d’euros, dont 2,8 millions avaient été financés par Frontex.

Pour venir en aide à l’Espagne, la commissaire européenne aux affaires intérieures Ylva Johansson doit également se rendre vendredi aux Canaries avec le ministre espagnol de l'Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, “pour aborder la gestion de la crise migratoire avec les autorités locales”.

 

La dangereuse route migratoire des Canaries connaît depuis plusieurs mois un regain de fréquentation. Plus de 11 000 personnes arrivées par voie maritime sur 411 bateaux ont été enregistrées depuis le début de l’année 2020. Parmi elles, 5 328 ont débarqué dans l'archipel durant le seul mois d’octobre. 

Par ailleurs, depuis janvier, 414 personnes ont perdu la vie en tentant la traversée vers les Canaries, selon les chiffres de l'Organisation internationale des migrations (OIM), contre 210 pour toute l'année 2019.

 

 


Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

FB IMG 1602173167488On marche vers l’Élysée !

Des sans-papiers marcheront à partir du 19 septembre des quatre coins du pays pour atteindre Paris en une grande manifestation le samedi 17 octobre.

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA