En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Libération | 20/05/2011

 

Deux actrices marocaines, invitées à Cannes pour le film de Leila Kilani «Sur la planche» sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs, ont été refoulées jeudi à l’aéroport de Nice (sud de la France) avant d’être autorisées à revenir, a-t-on appris de sources concordantes.

Le Centre cinématographique marocain (CCM) s’est dit «consterné» dans un communiqué du renvoi des actrices marocaines Soufia Issami et Sara Betioui, invitées à Cannes pour ce film «où elles tiennent les rôles principaux».

M. Nour-Eddine Sail, directeur général du CCM, s’est indigné de cette «décision expéditive alors que les deux comédiennes étaient en situation régulière, invitées officiellement au festival et qu’elles étaient attendues à l’aéroport par l’équipe du film de Leila Kilani», précise-t-il dans le communiqué.

Selon une source proche de l’équipe du film, les jeunes filles avaient effectivement leur visa mais n’avaient pas apporté certains papiers indispensables qui doivent accompagner le visa. Arrivées vers 13h jeudi à l’aéroport, elles ont été contraintes de reprendre un avion pour Casablanca une bonne heure plus tard.

«Elles ont demandé à repartir immédiatement»

Toujours selon cette source, les comédiennes devaient cependant reprendre un avion vendredi et étaient attendues sur la Croisette dans l’après-midi. Au ministère de l’Intérieur, on indiquait vendredi soir que les deux actrices n’avaient «pas de billets de retour, ni de réservation d’hôtel, ni de moyens de subvenir à leurs besoins».

«Manifestement, elles n’ont pas fait état du fait qu’elles étaient attendues, ni cherché à contacter quelqu’un qui aurait pu dialoguer avec la police de l’air et des frontières (PAF)», a-t-on ajouté de même source. «Elles ont demandé à repartir immédiatement», a-t-on précisé.

Le ministère «déplore cet incident» mais souligne que la PAF a «parfaitement respecté la procédure».

Ces deux actrices font partie des quatre jeunes filles stars de «Sur la planche», premier film de fiction tourné à Tanger par la cinéaste Leila Kilani qui concourt donc au prix de la Caméra d’Or.

(Source AFP)

 

 

Il n'est plus possible d'ajouter des commentaires à cet article

rencontre Karine Parrot 3 juin 2019 banniereKarine PARROT
«Carte blanche, l'État contre les étrangers»

Le 3 juin 2019 le Cercle des Voisins a invité Karine PARROT à l'occasion de la parution de son livre «Carte blanche, l'État contre les étrangers».
Nous vous proposons ici les vidéos et bandes sonores réalisés lors des séances.

Archive

Powered by mod LCA