En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Solidarite avec Mimmo Lucano

Source : Anafé - 18/12/2020

Il y a 30 ans, l’État était condamné car il enfermait illégalement des personnes aux frontières françaises dans des conditions inhumaines. Pour prêter assistance à ces personnes, des associations de défense des droits humains et des syndicats professionnels se sont réunis pour créer l’Anafé.

Célébrant ses 30 ans, l’Anafé a organisé le vendredi 28 février 2020 un colloque « Frontières françaises : 30 ans d’enfermement et de violations des droits » retraçant les combats qu’elle mène depuis ses débuts pour la défense des droits des personnes enfermées aux frontières.

À partir d’éléments historiques, théoriques, juridiques, mais aussi d’expériences de terrain dans les lieux privatifs de liberté aux frontières, ce colloque nous a permis de montrer en quoi les enjeux à l’origine de la création de l’Anafé sont toujours d’actualité dans une Europe qui développe l’obsession d’être une forteresse assiégée. À l’heure où l’Europe parle de plateforme de débarquement, le concept de zone d’attente est plus que jamais d’actualité.

La première table ronde du colloque « Les lieux privatifs de liberté, un outil des politiques migratoires en devenir ?  » a eu pour objectif de revenir sur la privation de liberté aux frontières extérieures – mais aussi intérieures – de la France et de l’espace Schengen à travers le régime juridique de la zone d’attente et les privations de liberté illégales d’hier et d’aujourd’hui, ainsi que d’envisager les évolutions possibles.

À travers la deuxième table ronde « L’Anafé ou l’histoire d’un réseau militant  », l’objectif a été d’analyser la composition et l’action de l’Anafé qui est un modèle organisationnel à part. Son intervention dans les lieux privatifs de liberté est sans cesse questionnée en raison des conséquences de l’enfermement sur les personnes que l’Anafé accompagne. Que ce soit dans sa composition, dans son objet ou dans les actions qu’elle met en œuvre, l’Anafé doit sans cesse se renouveler.

La troisième table ronde « Le droit d’accès dans les zones d’attente » a questionné l’existence du droit d’accès dans les zones d’attente, les problématiques et les enjeux qui y sont liés. En effet, le droit d’accès dans les lieux privatifs de liberté est un fondement de l’action de l’Anafé en zone d’attente et une de ses revendications premières. Il inclut celui du CGLPL, des parlementaires, des journalistes, etc. Quant au droit des associations, sa construction a été longue et reste fragile. Que ce soit en outre-mer, dans les zones d’attente en métropole ou aux frontières terrestres, le droit de regard de la société civile est actuellement menacé.

Dans la quatrième et dernière table ronde du colloque « Les grands enjeux aujourd’hui et de demain », les intervenants ont discuté des revendications principales de l’Anafé, à savoir l’accès effectif aux juges, la permanence d’avocats et la fin de l’enfermement. Au-delà de ces aspects, le travail aux frontières fait face à des enjeux de plus en plus importants, tels que les limitations du droit d’asile, et doit réagir à un contexte croissant de criminalisation des personnes solidaires aux personnes exilées. Comment faire face à tous ces enjeux ?

Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA