En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Fermez les Centres de Rétention !

Face à la crise sanitaire, l’enfermement administratif des personnes étrangères doit immédiatement cesser

Les Cercle des Voisins du Centre de Rétention de Cornebarrieu a lancé cette pétition adressée à Emmanuel Macron (Président de la République française.)

 

Lire la lettre au Président      Signer la pétition

 

La Dépêche | 20/11/2011

 

Profs et sportifs mobilés pour Ali. /Photo DDM-Pierre Estournel
Profs et sportifs mobilés pour Ali. /Photo DDM-Pierre Estournel
Profs et sportifs mobilés pour Ali. /Photo DDM-Pierre Estournel

Ils étaient réunis devant la préfecture hier samedi, les professeurs, assistants d'éducation du lycée professionnel Renée Bonnet et membres de la famille d'Ali El Arjaoui, âgé de 20 ans. Tous protestaient contre l'expulsion de ce jeune homme, interpellé dimanche 13 novembre alors qu'il espérait achever sa terminale et passer son bac. Le hasard en a décidé autrement, sous la forme d'un contrôle de police de routine qui a révélé que le jeune Marocain n'avait pas de titre de séjour en règle. Placé quelques jours au centre de rétention de Cornebarrieu, il était dirigé vers Orly ce samedi…Alexandre, son frère ainé, de nationalité française, est également son tuteur légal: «Sa nièce a 7 ans et demi, elle ne sait pas ce qui est arrivé à son oncle», glisse-t-il. Présents aussi dans ce rassemblement, les éducateurs sportifs d'Ali, qui pratique la boxe à haut niveau, et qui tiennent à lui. Jérome Rey, directeur sportif du Boxing club toulousain, et Serge Grycan, président, se désolent des menaces qui pèsent sur leur poulain : «On comptait l'envoyer en formation de juge arbitre bénévole de boxe éducative», regrettent-ils. A 18 ans, Ali s'est vu refuser l'attribution de sa carte de séjour. Le jeune champion de France de boxe pré combat vient de voir son parcours brutalement interrompu… P.E.

 

Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

Collectif 20 juin

Journée mondiale des réfugiés 20 juin 2020 " contre les murs "

Journée mondiale des réfugiés 20 juin 2020 " la traversée du désert "

Depuis 4 ans, chaque année à Toulouse le "collectif 20 juin Toulouse" organise la Journée Mondiale des Réfugié·e·s.
Du fait de l’épidémie de COVID-19 et des restrictions sanitaires, le collectif a dû annuler, à contre cœur, les deux belles journées événements qu'il avait préparées pour cette édition 2020...
Il était malgré tout important pour nous de faire quelque chose. C'est pourquoi nous avons décidé de vous faire vivre ce temps dédié aux réfugié·e·s de façon virtuelle !

Archive

Powered by mod LCA