En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

La dépêche | 17/05/2012

 

Lorsqu'il a été interpellé le 19 avril en allant chercher sa fille âgée de six mois à la crèche, Monsieur B. ne savait pas que sa demande de titre de séjour lui était refusée depuis décembre 2011. Car l'avis de la préfecture n'avait pas été envoyé à l'adresse indiquée sur le récépissé de demande de titre de séjour, mais à l'ancienne adresse de Monsieur B. Depuis, ce Béninois âgé de 33 ans est incarcéré au centre de rétention de Cornebarrieu et expulsable à tout moment. Pour la Cimade qui vient de tirer la sonnette d'alarme, cette expulsion serait dramatique. Car n'étant pas marié avec sa concubine originaire d'Haïti, mais titulaire d'une carte de séjour de dix ans, il ne pourra pas bénéficier des mesures de regroupement familial qui lui permettrait de revenir légalement en France pour retrouver sa compagne et son bébé. Et il sera impossible au couple qui n'est pas originaire du même pays de refaire sa vie au Bénin ou en Haïti. « La préfecture ne prend absolument pas en compte la situation de la gamine qui va perdre son père », déplore un responsable de la Cimade.

Sollicitée par téléphone, la préfecture de la Haute-Garonne a choisi de ne pas communiquer sur ce sujet.

 

 

 

Il n'est plus possible d'ajouter des commentaires à cet article

Formation CESEDA

Le Cercle des voisins a proposé deux sessions de formation sur la nouvelle loi CESEDA animées par Maître Benjamin Francos (ADE) les samedi 19 novembre et 10 décembre.
Nous vous proposons ici les vidéos et bandes sonores réalisés lors des séances.

Archive

Powered by mod LCA