En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

La Dépêche | 21/12/2012

 

Vingt-deux jours de grève de la faim et les suppliques d'une fillette auprès de la préfète du Tarn pour ne pas être séparée une nouvelle fois de son père n'ont servi à rien. Hier matin après 44 jours de rétention administrative au centre de Cornebarrieu, Mohamed el Jattari a été réveillé à l'aube pour être conduit de force dans un avion à destination de Casablanca. Pour la Cimade qui dénonce cet acharnement alors que le délai rétention était arrivé à terme, cette expulsion est une double peine infligée à la fois «à un père de famille et à sa fille française âgée de dix ans.»

Il n'est plus possible d'ajouter des commentaires à cet article

IMPORTANT

L'inscription au bulletin hebdomadaire fonctionne à nouveau.
Pour vous inscrire, cliquez sur le bouton "Inscription au Bulletin" en haut à droite des pages.
Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour la gêne occasionnée.

Archive

Powered by mod LCA