En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Source : InfoMigrants - rfi - 31/05/2021

À l'occasion d'un long entretien consacré à l'Afrique accordé au Journal du Dimanche, Emmanuel Macron en a profité pour préciser sa pensée sur la gestion migratoire de la France. Le chef de l’État a notamment critiqué ses voisins européens.

Un détournement de la politique migratoire européenne, c'est ainsi qu'Emmanuel Macron juge les arrivées en France de nombreux migrants illégaux, venus en particulier d'Espagne et d'Italie... mais aussi d'Allemagne.

"Tous les migrants non éligibles au droit d'asile" à la suite de l'accueil de près d'un million de Syriens et d'Irakiens par les autorités allemandes en 2015, sont finalement venus en France, déplore le chef de l’État au JDD. "C'est un système que je n'accepte plus", renchérit-il "et je n'ai jamais sous-estimé la réalité de ce sujet".

Séduire son électorat de droite

Emmanuel Macron se veut donc pro-Europe, mais prêt à changer les règles, en faveur du droit d'asile. Il rappelle que les migrants ont tout d'abord des devoirs envers la France. Emmanuel Macron continue de marcher sur les plates-bandes de la droite, tout en marquant sa différence avec une Marine Le Pen proposant de suspendre toute immigration pendant plusieurs mois. Une mesure à l'emporte-pièce, selon le chef de l'État.

Mais Emmanuel Macron n'oublie pas son électorat de centre-gauche : il plaide ainsi pour une intensification de l'aide au développement, en particulier vers l'Afrique. Le continent qui doit également, selon lui, bénéficier d'un plan massif de soutien à l'économie pour amortir le choc de la crise du Covid-19, sans quoi, reconnaît Emmanuel Macron, "nous aurons des comptes à rendre et nous le paierons cher sur le plan migratoire".

►À écouter aussi : Grand reportage - À Ouistreham, errance et espérance des migrants soudanais

 

 


Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA