En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

 

La Dépêche | 10/05/2013


Mardi entre 12 h 45 et 13 h 30 les lycéens qui n'avaient pas cours, se sont retrouvés pour la deuxième fois devant le lycée Françoise pour un grand rassemblement pour soutenir leur camarade Manumur. Des élus de la commune des représentants de associations de Sans Papiers, la Cimade, la Ligue des Droits de l'Homme. Philippe et Rémy du groupe «Les grandes bouches» étaient aussi présents pour «faire acte de présence disent-ils le plus fraternellement possible, être debout et dire non à l'injustice».

Une chanson d'espoir pour Manumur. / Photo DDM, P. M.

Une chanson d'espoir pour Manumur. / Photo DDM, P. M.  

«Un élève exemplaire»

Mamunur élève de seconde CAP ECMS depuis la rentrée 2012, était menacé d'expulsion et sous le coup d'une reconduite à la frontière depuis le 22 décembre 2012 car majeur depuis le 11 septembre. Pour l'instant après la déclassification du Bengladesh comme pays sur la contestation de son avocat permet que l'obligation de quitter le territoire soit levée. «Toutes les forces conjuguées explique Dominique Huchan, son professeur et coordinatrice des actions menées ont permis de lui donner un peu de répit, et pour nous c'est positif car il peut venir au lycée légalement. Tout le dossier va être envoyé au préfet qui pourra statuer pour la suite. Ce jeune homme a été séquestré, victime de 3 tentatives de meurtre dans son pays et que c'est sa mère restée au pays qui pour lui sauver la vie lui a permis de venir en France. C'est un élève exemplaire et sérieux qui mérite de terminer ses études ici, il est très méritant, courageux et travailleur. Il a été élu délégué de la classe et est très positivement moteur. Son travail pour apprendre le français et suivre les cours est exemplaire. Il est très mature et nous montre chaque jour ses grandes qualités personnelles, sociales et scolaires».

Elisabeth Ségura conseillère municipale de Tournefeuille et conseillère régionale, présente au rassemblement fit part de l'intention du président du conseil régional de contacter le préfet en faveur de ce jeune garçon pour qu'il puisse déjà terminer ses études.

Le rassemblement s'est terminé en chanson avec Rémy et Philippe et aux cris de «il vit ici, il étudie ici, il reste ici» de tous ses camarades.

Un comité de soutien a été créé : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Il n'est plus possible d'ajouter des commentaires à cet article

Formation CESEDA

Le Cercle des voisins a proposé deux sessions de formation sur la nouvelle loi CESEDA animées par Maître Benjamin Francos (ADE) les samedi 19 novembre et 10 décembre 2016.
Nous vous proposons ici les vidéos et bandes sonores réalisés lors des séances.

Archive

Powered by mod LCA