En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Source : Médiapart - Pinar Selek - 31/06/2021

Cette belle action inverse les positions habituelles : les féministes européennes ne vont pas parler au nom des exilé.es, mais cette fois ce sont les exilé.es qui vont parler au nom des mouvements féministes européens. Voilà pourquoi elle dérange !

Dans quelques jours, c’est le 5 juin : des milliers de personnes de différentes régions et de plusieurs pays vont se retrouver à Nice pour « Toutes Aux Frontières » : première action féministe transnationale qui revendique une Europe sans frontières.

Elle sera belle et étonnante notre action ! Malgré tous les contrevents. Oui, il y en a plein ! D’abord le contexte Covid dans lequel les pouvoirs publics imposent aux populations une paralysie et rendent de plus en plus difficile et couteux les voyages internationaux. En plus, c’est une action féministe qui dérange : elle veut rappeler le caractère patriarcal et militariste des frontières de la forteresse européenne. C’est encore un événement qui veut rendre hommage aux migrant.es, tué.es par des politiques meurtrières et par des fascistes. C’est une action forte qui entend mettre la lumière sur les femmes exilées qui constituent 54 % des migrant.es en Europe et sur toutes les personnes non conformes à l’ordre patriarcal. C’est enfin un événement qui inverse les positions habituelles : les féministes européennes ne vont pas parler au nom des exilé.es, mais cette fois ce sont les exilé.es qui vont parler au nom des mouvements féministes européens. Voilà pourquoi notre belle action dérange ! Pour preuve, aucune information dans les grands médias, ni à la télé, ni dans les journaux. Peu importe ! Nous sommes déjà très visibles partout, nous recevons tous les jours des centaines de messages de nouvelles participant.es, nos flyers se distribuent dans de nombreux quartiers et dans de multiples pays nous organisons des rencontres pour discuter et pour fabriquer nos merveilleux cerfs-volants…

L’action Toutes Aux Frontières est déjà une réussite, avant même le 5 juin ! Grâce aux préparatifs dans plusieurs lieux, nous avons pu attirer l’attention sur les exilé.es invisibles : les femmes et toutes les personnes non-conformes à l’ordre patriarcal ! C’était un de nos buts initiaux ! Bien plus, 125 organisations européennes, politiques, associatives, syndicales ou humanitaires et universalistes soutiennent officiellement cette action, et rejoignent les positions féministes et antimilitaristes que nous voulons rendre visible et défendre. C’est une grande avancée !

L’action Toutes Aux Frontières sera une réussite le 5 juin et bien après !  Notre action ornée d’une myriade de cerfs-volants est la première étape d’une campagne féministe transnationale qui deviendra probablement un véritable marathon. Le 5 juin n’est que la ligne de départ de ce marathon dont la deuxième étape sera une pétition massive adressée aux institutions internationales. Nous sommes prêtes et prêts !

Autour de cette première action le mouvement se structure : nous avons construit un vrai réseau féministe et anti-militariste avec des dizaines de comités locaux, des assemblées locales, des chorales, des groupes de batucada, le tout en parfaite coordination. Nous sommes en train de construire des mécanismes qui collectiviseront les différentes ressources de chacun.es. Rien ne nous arrêtera, ni ne nous contrôlera !

 « L’être humain possède manifestement le don de faire des miracles. Ce don, nous l’appelons dans le langage courant agir qui signifie la capacité de déclencher de nouveaux processus », écrivait Hannah Arendt. Nous sommes en train d’assister à un miracle de cette nature : il a déjà commencé, il sera visible le 5 juin et il porte en lui un avenir !

Si je remercie toutes les personnes qui ont participé à la création de ce « miracle », elles me diront : « C’est bien peu de choses, c’est normal ». Elles auront raison, c’est normal de se mobiliser, de s’organiser, de dire non, de créer… Je cherche un autre mot en français, pour exprimer mon émotion. Je l’exprimerai le 5 juin, par mon cerf-volant ! Venez le voir…

Venez…

Voir ce miracle.

 Pinar Selek

Liens vers l'événement :

https://toutesauxfrontieresfr.wordpress.com

https://www.facebook.com/toutesauxfrontieres

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

 

 


Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA