En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Solidarite avec Mimmo Lucano

Source : france3 regions - François Gemenne, Stéphane Mazzorato - 11/11/2021

C’est une réalité : le changement climatique est un facteur majeur de migrations dans le monde, explique François Gemenne, du GIEC. Mais souvent, les gens ne cherchent pas à quitter leur pays, ils cherchent simplement à se mettre à l’abri.

"Deux minutes pour le climat" : COP26. Doit-on s’attendre à une nouvelle crise migratoire ?

 

Aujourd’hui, on a bien identifié qu’un des impacts les plus graves du changement climatique concernerait les migrations, et on parle de plus en plus souvent de "réfugiés climatiques". 

Mais on en parle souvent au futur, alors que c’est déjà une réalité ! En 2020, par exemple, les catastrophes naturelles liées aux conditions climatiques, comme les inondations ou les ouragans, ont provoqué le déplacement de 30 millions de personnes, c’est-à-dire environ trois fois plus que le nombre de personnes déplacées à cause de conflits et de violences. 

Et à ce chiffre, il faut ajouter tous ceux qui sont déplacés à cause des impacts plus progressifs du changement climatique, comme la hausse du niveau des mers ou la dégradation des sols… 

Donc c’est une réalité aujourd’hui : le changement climatique est un facteur majeur de migrations dans le monde.

Mais ces migrations sont généralement des migrations internes, qui ne traversent pas de frontière internationale : les gens ne cherchent pas à quitter leur pays, ils cherchent à se mettre à l’abri. 

Et par ailleurs, le climat n’est qu’un élément parmi tous ceux qui peuvent  des migrations, les causes s’ajoutant les unes aux autres… Si vous avez une guerre parce que la sécheresse a anéanti les récoltes, vous pouvez avoir une crise migratoire… 

Les facteurs de migration s’influencent les uns les autres et s’entre-mêlent… Car pour des habitants qui vivent de l’agriculture, environnement et économie, c’est exactement la même chose ! 

 

 


Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA