En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Fermez les Centres de Rétention !

Face à la crise sanitaire, l’enfermement administratif des personnes étrangères doit immédiatement cesser

Les Cercle des Voisins du Centre de Rétention de Cornebarrieu a lancé cette pétition adressée à Emmanuel Macron (Président de la République française.)

 

Lire la lettre au Président      Signer la pétition

 

La Cimade - Réseau Education Sans Frontières (RESF) | 23/01/2015

Le 19 janvier, Rose, âgée de 7 ans attendait impatiemment de retrouver sa mère, tandis que cette dernière était expulsée de force pour le Nigéria. Abandonnée par son père dès son plus jeune âge, Rose avait été confiée à l’aide sociale à l’enfance (ASE) dans l’attente de la sortie de prison de sa mère. Durant toute sa période de détention, Nancy, toujours titulaire de l’autorité parentale, entretenait des relations étroites avec son enfant. Elles échangeaient régulièrement au téléphone et se voyaient une fois par mois.

L’importance de ces liens pour le développement et la santé psychique de Rose avaient notamment été mentionnée dans les rapports sociaux de l’ASE. Pour autant, l’administration française n’y pas été sensible, préférant expulser une mère que protéger un enfant.

Victime de la double peine, Nancy avait été enfermée au centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot à sa sortie de prison. Elle se retrouve aujourd’hui dans un pays qu’elle a quitté il y a plus de dix ans, ignorant si elle pourra un jour revoir sa fille. Pourtant, en théorie, la loi protège depuis 2003 les parents d'enfants français de la double peine. L'expulsion de Nancy prouve qu'il n'en est rien dans la pratique et laisse un enfant français grandir sans sa mère.

Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

Collectif 20 juin

Journée mondiale des réfugiés 20 juin 2020 " contre les murs "

Journée mondiale des réfugiés 20 juin 2020 " la traversée du désert "

Depuis 4 ans, chaque année à Toulouse le "collectif 20 juin Toulouse" organise la Journée Mondiale des Réfugié·e·s.
Du fait de l’épidémie de COVID-19 et des restrictions sanitaires, le collectif a dû annuler, à contre cœur, les deux belles journées événements qu'il avait préparées pour cette édition 2020...
Il était malgré tout important pour nous de faire quelque chose. C'est pourquoi nous avons décidé de vous faire vivre ce temps dédié aux réfugié·e·s de façon virtuelle !

Archive

Powered by mod LCA