En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Solidarite avec Mimmo Lucano

Source : INFOMigrants - Charlotte Oberti - 11/01/2022

Candidat d'extrême-droite à l'élection présidentielle française, Éric Zemmour affirme dans son programme de campagne que les demandeurs d’asile coûtent "une fortune" aux Français. Mais d’après nos calculs, basés sur des chiffres officiels, le budget alloué à l’immigration et à l’asile représente seulement 0,2 % du budget total de l’État.

Ce qu'on peut lire : "Les demandeurs d’asile coûtent une fortune aux Français", a déclaré le candidat à la présidentielle 2022 Éric Zemmour dans son programme mis en ligne. En prenant comme source le projet de loi de Finances, et en précisant que les chiffres sont ceux pris en 2021, le polémiste d’extrême droite affirme que les coûts liés à l’accueil, à l’hébergement et aux dépenses de la carte ADA (aide financière pour les demandeurs d’asile) reviennent à 1,3 milliard d’euros à l'État. Ce chiffre est juste, mais il n'en reste pas moins que le mot "fortune" est sujet à caution.

Pourquoi c'est exagéré : Selon les chiffres officiels du budget de l’État en 2021, la somme allouée à l’immigration et à l’asile est effectivement de 1,3 milliard d’euros (les dépenses liées à l’exercice du droit d’asile, fustigées par Zemmour, constituent 90 % de ce montant). Mais ce chiffre sorti de tout contexte est trompeur : car cette somme ne représente en réalité que 4,8 % du budget total du ministère de l’Intérieur (qui dispose de 28 milliards d'euros). Et le budget de l'Intérieur ne représente, lui-même, que... 3,3 % du budget total de l’État (634 milliards d'euros).

Ainsi, loin des effets d'annonce alarmistes, la somme pointée par Éric Zemmour ne représente que 0,2 % du budget total du pays. Une goutte d'eau dans les finances de l'État.

Visuel du programme d'Éric Zemmour.

 

 

 

 


Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA