En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Médiapart | 16/05/2015

Ce sont ces gens que l'UE va attaquer.

La politique de l’Union Européenne en matière de réfugiés était déjà scandaleuse. Maintenant, elle frôle le criminel.

(KL) – «Ouh là», diront certains, «vous vous trompez ! L’Union Européenne n’a pas déclarée la guerre aux réfugiés, mais aux passeurs !» Faux – cette «guerre contre les passeurs» vise directement les réfugiés africains et cette politique européenne constitue le summum du cynisme. Le plan de l’UE d’attaquer militairement les bases des passeurs, «sur la mer, aux côtes et sur la terre», ne fera des victimes que parmi ceux qui sont déjà le maillon faible dans cette situation – les réfugiés.

Ce n’est pas parce que l’Europe veut envoyer des troupes en Afrique que les raisons des réfugiés de quitter leurs terres disparaîtront. Seulement, en l’absence d’un corridor sécurisé permettant aux réfugiés de gagner l’Europe autrement que par des embarcations de fortune, la mesure européenne ne fera qu’augmenter le coût de ce passage sur la Méditarranée, tout en rendant l’action criminelle des passeurs encore plus attractive.

La criminalité annexe (prostitution forcée etc.) fleurira également, car les bandes de passeurs augmenteront leurs tarifs et risquent de se structurer davantage. Un peu comme du temps de la prohibition aux Etats-Unis – la repression n’a pas empêché les Américains de boire de l’alcool, mais elle avait favorisé l’émergence de structures criminelles comme la Mafia.

Ce qui se cache derrière le terme «renforcement des capacités du management des frontières», n’est autre qu’une déclaration de guerre perfide aux réfugiés africains. L’Europe, fief auto-déclaré des Droits de l’Homme, ce donneur de leçons, ce champion de l’humanisme – se comporte comme une association de malfaiteurs qui moralement, n’est pas meilleure que ces passeurs criminels qui profitent de la détresse des réfugiés africains pour faire leur commerce de la mort.

«Frontex», c’est la honte de l’Europe. Une invasion européenne en Afrique pour empêcher des réfugiés de tenter de se sauver en venant en Europe ? Pour ne pas se salir les mains tous seuls, les Européens vont également demander un mandat à l’ONU – et Vladimir Poutine se fera un plaisir d’émettre son véto en rappelant quelques principes des Droits de l’Homme aux responsables européens qui semblent vouloir lancer une sorte de croisade.

Non, ce ne sont pas les passeurs qu’ils attaqueront, ce sont les réfugiés, les plus faibles, les plus démunis, ceux qui ont besoin de soutien et non pas de drones qui bombardent les embarcations de fortune qui constituent leur dernier espoir de sauver leur peau. L’Union Européenne n’a pas le droit moral d’attaquer qui que ce soit et où que ce soit. Elle devra, par contre, ouvrir un corridor sécurisé permettant aux réfugiés africains de gagner le sol européen pour y demander l’asile.

Après des siècles du colonialisme, l’une des causes principales de la misère africaine, l’Europe veut ouvrir un nouveau chapitre du mépris européen vis-à-vis du continent africain. Le cynisme de nos criminels en costume-cravate qui décident d'un trait de stylo de la vie et de la mort de milliers d'êtres humains, est insupportable.

Tout un chacun d'entre nous doit se poser la question – ont-ils le droit d'agit de la sorte en notre nom ? Est-ce que vous êtes d'accord avec cet assassinat par milliers que commettent les responsables politiques européens ? Si vous n'êtes pas d'accord avec ces meurtres commis en notre nom, il faudra réagir. Il ne faut pas autoriser ces monstres de tuer encore plus de gens en Méditerranée – un jour, vos enfants vous poseront la question : «Dites, papa et maman, vous étiez aussi pour noyer les Africains qui voulaient sauver leurs vies ?».

A pleurer.

Kai Littmann

Il n'est plus possible d'ajouter des commentaires à cet article

Formation CESEDA

Le Cercle des voisins a proposé deux sessions de formation sur la nouvelle loi CESEDA animées par Maître Benjamin Francos (ADE) les samedi 19 novembre et 10 décembre.
Nous vous proposons ici les vidéos et bandes sonores réalisés lors des séances.

Archive

Powered by mod LCA