En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Solidarite avec Mimmo Lucano

Source : La dépêche - Sarah Nabli - 02/05/2022

L'association AMIgrants à Cahors organise les 21 et 22 mai une formation sur le droit des étrangers et les traumatismes liés à l'exil ouverte à tous, un format inédit qui servira à lever des fonds pour des familles exilées sur notre département en grande précarité.

Faire une bonne action tout en apprenant, c'est ce que propose l'association AMIgrants dans un concept inédit et original. Elle organise une formation solidaire sur deux jours au tarif de 100 euros dont les fonds serviront à aider des familles exilées et installées dans le Lot récemment. Notamment deux familles afghanes réfugiées depuis le début de l'année, elles ont fui la prise de Kaboul et se trouvent aujourd'hui dans une grande précarité. La formation pointue est délivrée par des professionnels reconnus dans leur spécialité que sont Marie Cassagnes, doctorante en Science de l'éducation et de la formation, formatrice en travail social, et le docteur Pierre Duterte, spécialiste des traumatismes liés à l'exil.

Démystifier les migrants mineurs 

Le thème de la session porte notamment sur un sujet souvent méconnu ou rempli de clichés: la question des mineurs non accompagnés (MNA). Ces migrants mineurs livrés à eux-mêmes qui ont traversé des épreuves parfois traumatisantes pour arriver jusqu'en France. Un parcours du combattant qui ne se termine pas une fois arrivé sur notre territoire, puisqu'il reste les papiers, la scolarité, les formations, le logement, l'accueil tout simplement. 

Après 10 ans en tant que travailleuse sociale, Marie Cassagnes est devenue l'une des spécialistes françaises sur les droits des mineurs non accompagnés, elle intervient partout en France. La Cadurcienne, bénévole à AMIgrant, propose une formation clé en main, qu'elle a l'habitude de réaliser auprès des professionnels. "Elle sera un peu moins technique et ouverte à tout le monde, ceux qui ont envie d'apprendre, les professionnels du social, les étudiants, même des élus qui se poseraient des questions sur ces sujets" explique-t-elle. 

Marie Cassagnes est spécialiste des droits des mineurs non accompagnés
Marie Cassagnes est spécialiste des droits des mineurs non accompagnés Capture d'écran
Reconnaître les traumas des exilés

Pendant les deux jours de formation, le week-end du 21 et 22 mai, plusieurs anciens MNA devenus majeurs vont venir témoigner de leur parcours. "L'idée est de démystifier l'image de ces jeunes. Ils travaillent très dur pour s'insérer en France, tout n'est pas simple pour eux. Le but est de se rendre compte de toutes les étapes difficiles qu'ils ont dû traverser. Il y a tout un tas de raisons qui les pousse à quitter leur pays : la guerre, les conditions de vie, ceux envoyés par leur famille... Avant d'arriver, ils sont parfois confrontés à la mort d'amis sur la route, aux réseaux de passeurs, à la misère. Ils sont souvent très perturbés par leur voyage, ce sont des récits poignants" insiste la doctorante.

Pierre Duterte, médecin parisien à la retraite, est le fondateur de l'association Parcours d'exil spécialisée dans l'accompagnement thérapeutique des exilés souffrant de psychotraumatisme. Les victimes sont accueillies et suivies de manière inconditionnelle au sein du centre de soins de l'association à Paris. Il va intervenir sur ces questions-là, comment gérer les traumatismes des exilés et les reconnaître ? Un programme de formation complet donc qui soutiendra des familles dans le besoin. 

Formation solidaire les 21 et 22 mai 2022 : inscription avant le 14 mai auprès de Marie Cassagnes au 06 89 19 90 53.

Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA