En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Paris-Luttes.info | 1er juillet 2016

Cette nuit le centre de rétention de Vincennes, prison spéciale pour les personnes dites sans papiers a en partie brûlé suite à une révolte contre l’expulsion d’un Algérien selon ce que dit le parisien (voir le parisien )

Dans les centres de rétention et les prisons, on en parle rarement mais quotidiennement il y a des actes de résistance individuels et collectifs. Ce n’est pas la première fois que le centre de rétention de Vincennes est détruit suite à un mouvement de révolte. En 2008 déjà, suite à la mort d’un des leurs laissé mourir sans soin par les flics qui gardent le centre, les retenus (c’est ainsi que l’administration appelle les personnes enfermées dans les centres de rétention) s’étaient révoltés et le centre avait entièrement brûlé. Cette année là, 6 mois de protestation et de lutte s’étaient enchaînés. Cette lutte a été racontée dans un livre "Feu au centre de rétention" qui a servi à collecter de l’argent et à organiser une campagne de solidarité avec les sans papiers accusés d’avoir mis le feu au centre. Ce livre est en libre accès sur internet à l’adresse suivante : Feu au centre de rétention
Quand l’un des appareils de contrôle et de répression de l’État brûle, que ce soit une prison ou une voiture de police, il faut évidemment des coupables, rien que pour l’exemple. Sans doute, comme en 2008, des retenus vont être désignés et inculpés, risquant de lourdes années de prison. Avec eux comme avec toutes celles et ceux qui subissent le joug du capitalisme et de l’Etat et qui tentent d’y survivre ou de le renverser, il faudra être solidaire.

Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA