En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Collectif | 27/07/2016

Quand l’État va-t-il enfin pourvoir à ses obligations de protection ?

  • Nuit du lundi 11 juillet 2016 : décès d’une érythréenne de 17 ans sur la rocade portuaire de Calais, percutée par un poids lourd qui a pris la fuite.
    Le week-end du 10 juillet, cette jeune femme s’était enfuie du camp de Steenvoorde, situé à 70 kilomètres de la ville de Calais, pour éviter de subir le démantèlement qui avait été acté par le Tribunal de Grande Instance de Dunkerque au cours de la semaine.
  • Nuit du 20 juillet 2016 : décès d’un jeune réfugié d’origine inconnue sur l’A16. Il aurait été percuté par un véhicule alors qu’il tentait de passer au Royaume-Uni.
  • Nuit du 25 juillet : décès d’un réfugié éthiopien lors d’une rixe sur le camp surpeuplé.
  • Nuit du 26 juillet : décès d’un réfugié soudanais percuté par un véhicule sur la rocade.

Ces décès ont lieu à Calais où les réfugié.e.s continuent d’affluer sur le camp dont la surface a été réduite de moitié par rapport à l’année passée. 7 037 personnes y vivraient selon le dernier recensement associatif ; une promiscuité qui aggrave d’autant plus les conditions de vie déjà indignes.

Ces morts sont les conséquences funestes des décisions politiques ; des politiques qui continuent d’ériger des murs, de démanteler des camps de fortune, et même de filtrer les arrivées pour n’autoriser que les personnes jugées « vulnérables » comme au sein du camp de Grande-Synthe, pourtant le premier en France à être conforme aux normes internationales pour l’accueil des réfugié.e.s.

Ces décès montent à 37 le nombre de décès connu d’une personne réfugiée à cette frontière franco-britannique depuis début 2015. Combien de personnes devront encore mourir pour que nos décideurs prennent la mesure des situations désespérées dans lesquelles elles sont enfermées ?

« Ces morts sont les conséquences funestes des décisions politiques. »

Monsieur ***,
Exilé soudanais décédé dans la nuit du 26 juillet percuté par un véhicule sur la rocade.
Monsieur ***,
Exilé éthiopien décédé dans la nuit du 25 juillet lors d’une rixe sur le camp.
Monsieur ***,
Exilé d’origine inconnue, décédé dans la nuit du 20 juillet percuté par un véhicule sur l’A16.
Madame ***
Exilé érythréenne, décédée dans la nuit du 11 au 12 juillet, percutée par un camion qui a pris la fuite.
Monsieur ***
Exilé afghan, 15 ans, décédé en janvier étouffé dans un camion
Monsieur ***,
Exilé afghan, décédé le 10 février dans des circonstances inconnues
Monsieur ***,
Exilé soudanais, décédé le 2 mars dans sa tente
Monsieur ***
Exilé afghan, 22 ans, décédé le 31 mars percuté par un camion.
Monsieur ***,
Exilé, décédé le 2 avril dans l’accident du camion dans lequel il se cachait.
Monsieur ***,
Exilé pakistanais, décédé le 9 mai sur la rocade Calais percuté par un automobiliste qui ne s’est pas arrêté.
Monsieur ***,
Exilé afghan, décédé le 29 mai percuté par un camion sur l’autoroute.
Monsieur ***,
Exilé, décédé le 4 juillet percuté par un automobiliste sur l’autoroute.

Publié le

27 juillet 2016

signataires

Secours Catholique-Délégation Nord/Lille

Secours Catholique-Délégation Pas-deCalais

Utopia 56

ECNou

La Brique

La Cabane Juridique

Elise Care

Auberge des Migrants

Arras Solidarité Réfugiés

Comité humaniste et résistant

Terre d’Errance Norrent-Fontes

Terre d’Errance Steenvoorde

Emmaüs France

Emmaüs Dunkerque

Emmaüs International

Aide Migrants Soldarité (AMiS) Téteghem

ACCMV minorités visibles (Grande-Synthe)

Comité local du Secours Populaire Français de Vendin et Oblinghem

Médecins du Monde »

Il n'est plus possible d'ajouter des commentaires à cet article

IMPORTANT

L'inscription au bulletin hebdomadaire fonctionne à nouveau.
Pour vous inscrire, cliquez sur le bouton "Inscription au Bulletin" en haut à droite des pages.
Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour la gêne occasionnée.

Archive

Powered by mod LCA