En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Source : La Dépêche - 4/1/2017 - L.B.

Près de 80 personnes ont participé, hier soir, devant la préfecture, à Montauban, à un rassemblement de soutien à une famille kosovare (le couple et trois enfants de 2, 4 et 6 ans) expulsable du territoire français, où elle vit depuis trois ans et demi. Un rassemblement organisé par RESF 82. Pour l'occasion, deux banderoles avaient été accrochées aux grilles de la préfecture. On pouvait y lire ceci : «Famille en danger, expulsion inhumaine» et «Un toit pour tous». Puis Myriam Nacef, au nom de RESF 82, a pris la parole : «Malgré nos nombreuses interventions, et suite à la décision du tribunal administratif de Toulouse, le Préfet de Tarn-et-Garonne vient de nous informer qu'il ne permettrait pas à la famille «I» de rester sur le territoire Français. Cette famille vit dans notre pays depuis 3 ans et demi. Elle est passée d'accueils d'urgence en logements précaires et toujours dans l'incertitude du lendemain. Elle a été accueillie et accompagnée par un réseau de bénévoles qui a encouragé sa volonté d'intégration et lui a apporté des moyens de subsistance. Leurs deux ainés sont scolarisés et ont vite appris la langue française. Personne ne peut ignorer les efforts d'intégration que cette famille a produite. Leur dernier enfant est né en France et les deux premiers parlent notre langue. Il est inconcevable de les imaginer, menottés, entravés, bâillons et scotchés à leurs sièges d'avion, pendant que leurs camarades apprendraient les valeurs de la République et que, sans trembler», on effacerait des listes les noms et prénoms des bannis».

Pour marquer le coup, RESF 82 indique que le traditionnel cercle de silence sera transformé, vendredi 6 janvier, à 18 heures, en un nouveau rassemblement devant la préfecture.

La mobilisation ne faiblit donc pas, à l'heure où l'expulsion de la famille pourrait devenir imminente.

Sollicité par nos soins, le préfet n'a pas souhaité faire de commentaires.

L.B.

Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA