En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Solidarite avec Mimmo Lucano

Monsieur le Ministre de l'Intérieur, Monsieur le Préfet,

Nous nous adressons à vous pour vous demander le retrait pur et simple de l'OQTF prise le 16 janvier 2023 à l'encontre de Mme F. R., jeune femme iranienne fuyant l'oppression des mollahs en Iran et qui a été placée au centre de rétention de Toulouse-Cornebarrieu par le préfet de Savoie.

Y-a-t-il quelque chose qui disfonctionne entre le Palais Beauvau et les préfectures dans la communication ?

En effet, comment un Président de la République peut-il recevoir une délégation de femmes iraniennes le 11 novembre 2022 soutenant ainsi le combat et la révolution qu'elles sont en train de mener au péril de leurs vise, et laisser les représentants de l'Etat dans les départements prendre de telles mesures ?

C'est la 2ème femme iranienne enfermée au centre de rétention de Toulouse en quelques mois. Début novembre, l'OQTF avait été délivrée par la préfecture de l'Aude.

Vous n'êtes pas sans savoir qu'un placement en centre de rétention est destiné à organiser un éloignement.
Ne comprenez-vous pas qu'en agissant ainsi, en contactant, sans scrupules, les autorités iraniennes afin d'obtenir un laissez-passer consulaire, vous remettez ces femmes courageuses aux mains de leurs bourreaux ?

En Iran, ceux et celles qui manifestent sont torturés, soumis aux pires sévices, pendus.
La France ne peut pas se rendre complice de cette barbarie, par la main de ses préfets, en délivrant des OQTF et en privant de liberté des femmes iraniennes transitant dans notre pays ou désirant y trouver une protection.

Il est inconcevable qu'une femme iranienne luttant pour sa liberté en Iran se retrouve derrière les grilles d'un centre de rétention en France.

Outre le retrait immédiat de ces OQTF prises à l'encontre des femmes iraniennes, nous vous demandons de prendre toutes les dispositions nécessaires afin que ces femmes puissent faire enregistrer immédiatement leur demande d'asile en France, ou continuer leur parcours migratoire vers le pays de leur choix, comme le prévoient la loi et la réglementation européenne.

Compte tenu de l’importance de ces enjeux, vous comprendrez que nous rendions ce courrier public.

Dans cette attente, croyez, Monsieur le Ministre de l'Intérieur, Monsieur le Préfet, à nos salutations les meilleures.

 

Cornebarrieu, le 19 janvier 2023

Le Cercle des Voisins du CRA de Cornebarrieu

 

 


Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA