En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Source : La Dépêche - Julie Philippe - 22/07/2017

Les associations de défense des droits de l'homme sont inquiètes, mais plus mobilisées que jamais pour éviter l'expulsion d'un jeune Sahraoui. Détenu depuis plusieurs semaines au centre de rétention de Cornebarrieu, Mouatassine Salah Eddine, 32 ans a failli être expulsé vers le Maroc jeudi, vers 18 heures. «Il aurait dû être libéré du centre de rétention dans la journée, mais il m'a appelé en larmes de l'aéroport, explique Jean-Pierre Cremous, membre de l'association le Cercle des Voisins. Je lui ai dit d'essayer de ne pas se laisser embarquer d'office», Le jeune homme a donc résisté à l'embarcation et a été placé en garde à vue. Les associations craignent des représailles si l'homme, natif du Sahara Occidental, revenait au Maroc. Mais la France ne donne pas l'asile aux Sahraouis. «Il a pourtant été condamné et emprisonné plusieurs années au Maroc pour avoir manifesté en faveur du Sahara occidental. Le renvoyer là-bas est un acte politique grave», indique Alain Cwiklinski, un autre membre du Cercle des Voisins.

Une dizaine de militants de plusieurs associations seront présents au tribunal correctionnel de Toulouse lundi après-midi lors du procès en comparution immédiate de Mouatassine Salah Eddine pour refus d'embarquer et trouble à l'ordre public. La préfecture de Haute-Garonne a justifié le rejet de la demande d'asile en indiquant que «la situation de Mouatassine Salah Eddine ne relevait pas du statut de réfugié. Il a donc été définitivement débouté du droit d'asile et le préfet de la Seine-Maritime a pris à son encontre une mesure d'éloignement».

Julie Philippe

Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA