En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Source : La Depêche - F. Ab. - 18/3/2018

Entre 500 et 600 personnes ont défilé hier après-midi, à Toulouse, pour protester contre «la chasse aux sans-papiers» et le projet de loi du Gouvernement sur l'immigration. Le cortège s'est élancé de la place Arnaud-Bernard, vers 15 heures jusqu'au monument aux Morts, allées François Verdier. «Non aux frontières», «stop aux violences policières», pouvait-on lire sur des banderoles largement déployées sur les boulevards. En tête de défilé, des communautés africaines suivies par des groupes de militants de l'ultra-gauche, NPA, parti antifasciste, libertaires, tous unis pour demander notamment la «régularisation de tous les sans-papiers», la «fin des rafles et des éloignements forcés». Des membres de la communauté kurde, drapeaux en main, se sont également mêlés à la foule pour dénoncer les attaques des populations civiles «par les militaires turques au nord-est de la Syrie». Une manifestation encadrée par un impressionnant dispositif de sécurité. Des slogans hostiles aux forces de l'ordre et relayés sur internet toute la semaine pouvaient faire craindre à des dérapages. Finalement, le cortège s'est disloqué sans incident peu après 16 heures sous une pluie froide. Une délégation de 5 personnes a été reçue à la préfecture.

F. Ab.

 

 

Il n'est plus possible d'ajouter des commentaires à cet article

Archive

Powered by mod LCA