En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Nous vous invitons à lire ce document, issu de la Fondation Rosa Luxembourg, qui à travers le cas de la production laitière permet de comprendre les mécanismes qui à travers les accords de partenariat économique (APE), déployés essentiellement avec les pays africains, nuisent profondément au développement de ces pays.

La suppression des barrières douanières, ayant comme conséquence non seulement la perte de recettes fiscales, mais aussi l'élimination de toute protection de la production locale, l'importation massive des surproductions européennes qui inondent littéralement leur marché, détruisant le tissu agro-industriel local qui ne peut faire face dans cette situation de concurrence déloyale, véritable combat entre David et Goliath, ne font qu'accentuer une situation de dépendance producteur-consommateur, Graal des commerçants.

La conséquence sous-jacente de cette politique est de créer une nécessité vitale d'émigrer pour toutes les populations qui voient disparaitre leur tissu agro-industriel local, base de leur subsistance.

Devant ces évidences une conclusion s'impose : ceux que l'on présente péjorativement comme des migrants "économiques" sont en fait des réfugiés de la guerre économique que nous leur livrons.
 Les conséquences de cette guerre pour les économies des pays qui la subissent, sont équivalentes à une véritable bombe qui n'affecte pas un endroit précis, mais des régions et des pays entiers.

Il est urgent de dénoncer les véritables enjeux de ces politiques de "coopération économique", de façon à permettre au public de les comprendre, et de comprendre par la même qu’en fait c’est nous même, dans les pays riches, qui créons notre "problème d’immigration".

Le Cercle des Voisins

 

 

 

{pdf=https://www.cercledesvoisins.org/blog/images/cdv/pdf/Guerre_du_lait_cas_du_Senegal.pdf|100%|500|pdfjs}</p>

Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA