En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Solidarite avec Mimmo Lucano

Source : Observatoire des expulsions des lieux de vie informels - 11/2019

Depuis plus de 25 ans, des formes précaires d’habitat (bidonvilles, squats, etc.) sont réapparues en France sous l’effet conjugué de la présence sur le territoire de diverses populations en précarité économique et sociale et de l’insuffisance criante des politiques d’hébergement, de logement, d’accueil et d’intégration.

La réponse apportée par les pouvoirs publics à l’installation de ces formes d’habitat précaire passe principalement, depuis plusieurs années, par une politique d’expulsions ou d’évacuations, le plus souvent non accompagnées de solutions satisfaisantes de relogement pour les personnes concernées conduisant à la dispersion des habitants et la multiplication de leurs lieux de vie précaires.

Le secteur associatif condamne depuis de nombreuses années cette politique publique, inefficace sur le plan social et dramatique sur le plan humain, malgré certaines avancées telle que de la circulaire du 25 janvier 20181 qui fixe un objectif de résorption des bidonvilles à cinq ans.

Considérant qu’il est nécessaire d’objectiver cette dénonciation, et face à la faiblesse des données officielles disponibles, plusieurs associations actives auprès des personnes contraintes de vivre dans des formes informelles d’habitat se sont associées pour réaliser un observatoire des expulsions collectives visant ces lieux de vie.

 

 

{pdf=https://www.cercledesvoisins.org/blog/images/cdv/pdf/Note_danalyse_1er_bilan_observatoire_expulsions_lieux_de_vie_informels_VF.pdf|100%|700|native}

Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA