En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

rencontre Karine Parrot 3 juin 2019 banniere

Stop Dublin Le Perthus

2/5/2019 - Ce jeune homme arménien de 18 ans est au CRA depuis 28 jours, il les compte. Il sait aussi qu'il va repasser ce dimanche 5  mai  devant le juge JLD. Il espère être libéré afin de pouvoir rejoindre sa maman à Tarbes et ses camarades du Lycée professionnel où il apprend la cuisine. Il est en 2ème année, a déjà effectué son stage dans une cantine mais il a malheureusement pas pu passer ses examens étant "retenu" au CRA. 
Cette rétention sera-t-elle considérée comme excuse valable pour pouvoir bénéficier d'un repêchage?
Pour lui, tout a basculé le 5 avril à la gare de Tarbes.
Comme pour beaucoup d'autres, on connait la routine:  Interpellation, contrôle, arrestation, retenue puis mise en rétention au CRA de Cornebarrieu pour X jours.
Nul ne sait combien de temps va durer l’enfermement. 
C'est dur d'être enfermé là sans rien faire, sans pouvoir parler avec d'autres ou si peu.
Il nous dit que même les repas sont silencieux. Chaque secteur se rend au réfectoire chacun son tour et ils ont 20 à 30 minutes pour prendre leur repas. Mais d'après lui, ça suffit, ils n'ont de toute façon pas le cœur à manger?
Dormir ? C'est aussi compliqué alors il a accepté de prendre les somnifères que lui délivre le médecin du centre.
Il ne se plaint pas des policiers, plutôt sympas avec lui.
Par contre, il craint certains co-retenus de son secteur qui ont connu la prison avant la rétention, alors pour être tranquille il ne sort pas de sa chambre.
Ce jeune homme nous explique qu'il n'a rien fait de mal,qu'il veut apprendre pour travailler honnêtement. Il a une petite amie arménienne qui est venue le voir 4 fois depuis son enfermement. 
 
Infos complémentaires:
1) Le soir de cette visite, j'ai reçu un SMS de MJoe, militante et amie de RESF65 qui avait parlé avec lui au téléphone. Pour la 1ère fois, elle avait perçu un sourire dans sa voix quand il lui avait dit qu'il avait reçu une visite. Elle a pensé au Cercle des Voisins et nous remerciait.
RESF65 et Cimade65 sont en relation avec l'équipe de la Cimade du CRA et avec l'équipe éducative de ce jeune homme. Ils ont malheureusement été avertis trop tard du dossier de Rémi*. Ils ont rendez-vous à la préfecture pour lui. 
Ils ont même appris une bonne nouvelle: Rémi bénéficie de la prise en charge de l'ASE jusqu'à ses 21 ans, chose rare! Ils vont tout faire pour qu'il puisse obtenir une carte de séjour étudiant.
Concernant sa libération espérée du CRA ce dimanche,nous avons convenu que j'irai le chercher au CRA en attendant l'arrivée de  MJoe depuis Tarbes.
 
2) A la sortie du CRA, nous avons parlé avec la compagne de Yousuf*, ce  jeune monsieur algérien, convoqué à la PAF suite à sa demande de mariage. La convocation déloyale n'a pas été retenue par la juge. Cette dame était accompagnée de 3 jeunes enfants, dont l'un était le neveu de ce monsieur.
Quelle image de ce lieu va s'inscrire dans la tête de ces 3 enfants? 
Tout est marquant dans cet endroit sinistre.
 
* Les prénoms ont été changés
 

Formation CESEDA

Le Cercle des voisins a proposé deux sessions de formation sur la nouvelle loi CESEDA animées par Maître Benjamin Francos (ADE) les samedi 19 novembre et 10 décembre 2016.
Nous vous proposons ici les vidéos et bandes sonores réalisés lors des séances.

Archive

Powered by mod LCA