En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Et la chasse aux privés de papiers dérraille encore une fois

vd acharnement policier18/3/2018 - Un ressortissant nigérien, résidant de façon régulière en Italie, décide de rendre une visite de cinq jours à des amis résidant en France. À la fin de cette visite il se rend à la gare pour prendre le train de retour en Italie, mais c'est sans compter avec le zèle de la police. Il est interpellé, arrêté puis place en rétention pour vérification de sa situation. La préfecture fait son travail le jour même et il s'avère qu'effectivement il est résident italien. L'Italie accepte de l'accueillir. Tout va bien alors ? Malheureusement non. Lors de son passage devant le JLD la préfecture demande une prolongation de sa rétention pour organiser son retour en Italie (chercher l'erreur!). Ses amis sont prêts à l'héberger en attendant son départ, mais la préfecture rejette l'assignation à résidence (re-chercher l'erreur). Heureusement pour lui la magistrate décide que sa rétention est irrégulière et le libère, puis s'adressant aux policiers et au porte-parole de la préfecture, la juge déclare : “Ces contrôles de gens qui s'en vont... on marche sur la tête !
C'est l'État français qui paye le billet quand même !
Pas dans ce cas là, pour lui le voyage de retour lui aura coûté 2 billets.
Cela étant dit il s'en sort plutôt bien parce qu'avec la nouvelle loi en préparation il aurait pu être renvoyé au Nigéria avant même qu’un juge ait eu l’occasion d'examiner son cas !

⚫️

Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA